Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Par peur que l’ambulance n’arrive trop tard pour l’accouchement, devinez ce que fait cette maman ?

Par peur que l’ambulance n’arrive trop tard pour l’accouchement, devinez ce que fait cette maman ?

©Rati Sinuraya/Facebook

Quelle maman n’a jamais eu peur d’arriver trop tard Ă  la maternitĂ© pour donner naissance Ă  son loulou ? Et accoucher dans la voiture, dans le taxi… dans un lieu complĂštement insolite ? Rati Sinuraya fait partie de ces mamans. Originaire de Melbourne en Australie, cette jeune femme de 31 ans a perdu les eaux dans la nuit du mardi 28 au mercredi 29 juin dernier. Et par peur que l’ambulance ne mette trop de temps Ă  arriver, elle a donc dĂ©cidĂ© de se rendre Ă  la maternitĂ© en Uber…

AprĂšs avoir perdu les eaux, les contractions ont commencĂ© Ă  se faire sentir : le travail avait bel et bien commencĂ©. Au micro de la radio 3AW, elle a racontĂ© alors si elle avait appelĂ© une ambulance, elle ne sait pas combien de temps cela aurait pris. « J’ai regardĂ© sur l’application Uber et il y avait une voiture Ă  5 minutes de chez moi », a expliquĂ© cette derniĂšre.

Un conducteur trop lent selon les futurs parents, en pleine situation d’urgence…

Rati Sinuraya et son mari Jip montent alors dans la voiture direction le Royal Women’s Hospital. Seulement voilĂ , pour les futurs parents, le conducteur est bien trop lent face Ă  cette situation d’urgence. « Le conducteur me demandait sans cesse comment j’allais, je lui rĂ©pondais Ă  chaque fois de m’emmener au plus vite Ă  l’hĂŽpital », explique Rati.

Et lorsque le couple est arrivĂ© Ă  l’hĂŽpital, la future maman a Ă©té aussitĂŽt prise en charge. Non sans avoir quelques rĂ©primandes de la part de l’hĂŽpital. En effet, un porte-parole a dĂ©clarĂ© au micro de la radio que la future maman aurait dĂ» appeler une ambulance, ajoutant : « Notre Ă©quipe mĂ©dicale est formĂ©e pour les cas d’urgence, comme les accouchements qui arrivent trop tĂŽt ». Mais ce qui est fait est fait. Et Ă  4 heures 30 du matin, Rati Sinuraya a donnĂ© naissance Ă  une petite puce, un mois avant le terme. Le couple a choisi d’appeler leur fille Jasmine. On peut dire que cet adorable prĂ©nom est bien diffĂ©rent par rapport Ă  celui choisi par la maman qui avait en effet dĂ©cidĂ© d’appeler son bĂ©bĂ© Uber, puisqu’elle avait Ă©galement Ă©tĂ© transportĂ©e Ă  l’hĂŽpital grĂące Ă  ce type de vĂ©hicule.

Uber offre un cadeau Ă  la maman pour l’avoir contactĂ©…

David Rohrsheim, le directeur gĂ©nĂ©ral de la compagnie Uber Australie et Nouvelle-ZĂ©lande, a Ă©galement tenu Ă  fĂ©liciter les heureux parents. Ravi que son entreprise a pu « aider un bĂ©bĂ© australien Ă  venir au monde », il a dĂ©clarĂ© que la petite Jasmine aurait un joli cadeau : un pyjama aux couleurs de l’entreprise. Un moyen de se rappeler sa petite histoire ?

À lire absolument