Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » Quelle est la nouvelle mĂ©thode pour diminuer le temps de travail lors de l’accouchement ?

Quelle est la nouvelle mĂ©thode pour diminuer le temps de travail lors de l’accouchement ?

Le jour de l’accouchement, il est difficile de savoir combien de temps va mettre bĂ©bĂ© pour venir au monde, sauf si la tĂȘte se voit dĂ©jĂ  Ă©videmment. Il y a tellement de paramĂštres et chaque accouchement est diffĂ©rent. Un accouchement peut durer plus de douze heures ou se dĂ©rouler tellement vite que vous n’aurez mĂȘme pas le temps d’arriver Ă  la maternitĂ© (ça n’est pas si frĂ©quent). Mais quand ça traĂźne, ça peut ĂȘtre bien pesant. Sauf qu’il y a peut-ĂȘtre maintenant une solution pour faire accĂ©lĂ©rer le mouvement : selon une Ă©tude quĂ©bĂ©coise, prĂ©sentĂ©e lors de la Society for Maternal-Fetal Medicine, le glucose (sucre prĂ©sent dans l’organisme et qui joue le rĂŽle source principale d’Ă©nergie) injectĂ© par intraveineuse rĂ©duirait la durĂ©e du travail de l’accouchement de plus d’une heure !

76 minutes gagnĂ©es sur la durĂ©e de l’accouchement

Pour cette Ă©tude, les chercheurs ont donc souhaitĂ© connaĂźtre les effets du glucose sur des futures mamans, qui mettaient au monde leur premier enfant. Pour cela, ils ont ajoutĂ© du glucose Ă  la solution d’hydratation intraveineuse que les femmes enceintes reçoivent durant leur accouchement. Ainsi, 200 femmes enceintes ont Ă©tĂ© Ă©tudiĂ©es au hasard, une partie recevait une solution d’hydratation standard contenant de l’eau et du sel, tandis que l’autre partie recevait cette solution avec du glucose. RĂ©sultat ? « Nous avons constatĂ© que la durĂ©e mĂ©diane du travail Ă©tait 76 minutes plus courte chez les femmes recevant du glucose en plus », a expliquĂ© le Professeur Josianne Pare, principale auteur de l’Ă©tude, lors de cette confĂ©rence.

Par ailleurs, mis Ă  part un temps d’accouchement plus court, les experts n’ont pas remarquĂ© de diffĂ©rence concernant le mode d’accouchement et n’ont pas notĂ© de complications majeures. Or, on sait que plus le temps de travail est long, et plus la santĂ© de la maman et celle de son bĂ©bĂ© peuvent ĂȘtre menacĂ©es. VoilĂ  pourquoi l’Ă©quipe du Pr. Josianne Pare souhaite que le glucose soit injectĂ© Ă  chaque future maman pendant qu’elle met au monde son petit bout. Toutefois attention : cette Ă©tude a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e sur des femmes primipares, c’est Ă  dire n’ayant jamais accouchĂ© avant. VoilĂ  pourquoi les recherches doivent ĂȘtre poursuivies afin de dĂ©terminer si le glucose pourrait Ă©galement ĂȘtre administrĂ© Ă  toutes les femmes enceintes, primipares ou multipares, sans que cela n’entraĂźne de complications Ă  l’accouchement. Une Ă©tude Ă  suivre !

À lire absolument

Laisser un commentaire