Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Non, allaiter bĂ©bĂ© ne ferait pas mincir…

Non, allaiter bĂ©bĂ© ne ferait pas mincir…

C‘est ce qu’on croyait toutes. Et outre de passer un bon moment avec bĂ©bĂ© et tisser des liens affectifs avec son petit bout, on croyait vraiment Ă  cette idĂ©e ancrĂ©e dans nos cerveaux depuis trĂšs longtemps. Mais la rĂ©alitĂ© est tout autre : allaiter bĂ©bĂ© ne nous ferait pas maigrir, selon une rĂ©cente Ă©tude scientifique.

RĂ©alisĂ©e par le dĂ©partement de l’Agriculture, de l’Alimentation et des sciences de la nutrition de l’UniversitĂ© Alberta basĂ©e au Canada et ensuite relayĂ©e par le NYMag, cette Ă©tude a mis en scĂšne 50 futures mamans. Les chercheurs ont demandĂ© Ă  ces femmes leurs poids avant d’ĂȘtre enceinte et celui arrivĂ© au terme de leur grossesse, sans pour autant prendre en compte si elles allaient choisir d’allaiter leur bĂ©bĂ© et leur donner le biberon.

AprĂšs l’accouchement

AprĂšs avoir donnĂ© naissance Ă  leur petit bout, les jeunes mamans ont Ă©tĂ© divisĂ©es en deux groupes : celles qui avaient optĂ© pour nourrir bĂ©bĂ© au sein et celles qui avaient choisi de nourrir bĂ©bĂ© au biberon. Les scientifiques notaient trĂšs souvent leur poids, taille, et leur indice de masse corporelle (IMC) afin d’analyser l’Ă©volution de chacune.

RĂ©sultat ? Trois mois aprĂšs que bĂ©bĂ© soit venu au monde, les chercheurs ont remarquĂ© qu’il n’y avait aucune diffĂ©rence entre la perte de poids et d’IMC dans les deux groupes. Et pourtant, de nombreuses Ă©tudes ont prouvĂ© le contraire. En effet, en 2012, une Ă©tude britannique publiĂ©e dans l’International Journal of Obesity avait montrĂ© que l’IMC des mamans qui nourrissaient bĂ©bĂ© au sein pendant 6 mois diminuait de 1%. À noter que l’Organisation Mondiale de la SantĂ© recommande un allaitement maternel « exclusif » (lait maternel seul, avec Ă©ventuellement de l’eau et des jus de fruits) jusqu’à l’ñge de 6 mois puis partiel jusqu’aux 2 ans de bĂ©bĂ©.

Mais ce n’est pas tout ! Selon cette mĂȘme Ă©tude britannique, allaiter bĂ©bĂ© Ă©viterait l’obĂ©sitĂ© dans les 30 prochaines annĂ©es. InterviewĂ© par le Huffington Post, le mĂ©decin Alison Stuebe, professeur adjoint du dĂ©partement de la santĂ© maternelle et infantile Ă  l’UniversitĂ© de Caroline du Nord avait dĂ©clarĂ© : « Une maman qui allaite peut perdre jusqu’Ă  500 calories par jour ». Pourtant, de nombreuses mamans qui allaitent disent avoir trĂšs faim aprĂšs avoir nourri bĂ©bĂ©. Eh oui c’est du sport et ça demande de l’Ă©nergie ! Alors, ce dĂ©calage ne viendrait-il pas d’ici ? La prise de poids se ferait aprĂšs avoir allaitĂ© bĂ©bé car l’appĂ©tit est ouvert et les hormones sont toujours prĂ©sentes. Prenez garde à elles ! Les contradictions entre les Ă©tudes qui constatent la perte de poids et les autres qui disent le contraire s’expliquent peut-ĂȘtre par des habitudes alimentaires culturelles rĂ©putĂ©es diffĂ©rentes, entre l’Europe et l’AmĂ©rique du Nord et qui fait qu’en cas de fringale aprĂšs la tĂ©tĂ©e, on ne se rue pas sur le mĂȘme type d’aliments ?

Quels sont les bienfaits du lait maternel ?

D’aprĂšs l’OMS, le lait maternel est ce qui convient le mieux aux nourrissons. En effet, il stimule son dĂ©veloppement physique et intellectuel et contient des protĂ©ines parfaites pour bĂ©bĂ©. Il fournit Ă©galement des minĂ©raux et des vitamines qui lui sont nĂ©cessaires.

Mais en plus de lui apporter des bienfaits nutritionnels, le lait maternel protĂšge votre petit bout. En effet, en allaitant, bĂ©bĂ© souffrira moins d’anĂ©mie, de gastro-entĂ©rites, de diarrhĂ©es, de maladies des voies respiratoires, de rhumes, d’otites et de mĂ©ningites.

Il sera Ă©galement un peu plus protĂ©gĂ© contre l’obĂ©sitĂ© Ă  condition Ă©videmment que l’hygiĂšne de vie au cours de la petite enfance tienne compte de rĂšgles diĂ©tĂ©tiques et propose suffisamment d’exercices physiques, mais aussi du diabĂšte et autres maladies chroniques.

Toutefois, l’allaitement demeure une recommandation, non une obligation : un bĂ©bĂ© qui n’est pas nourri au sein peut ĂȘtre, bien sĂ»r, en aussi bonne santĂ© qu’un autre bĂ©bé allaitĂ©.

À lire absolument

Laisser un commentaire