Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » Quelle est donc la mĂ©thode de relaxation qui a rendu cette maman accro Ă  l’accouchement ?

Quelle est donc la mĂ©thode de relaxation qui a rendu cette maman accro Ă  l’accouchement ?

©SWINS.com

Avant la rencontre avec bĂ©bĂ©, il faut passer par l’Ă©tape de l’accouchement. RedoutĂ© par de nombreuses futures mamans, l’accouchement est souvent un moment trĂšs douloureux. Et pourtant, Emily Street, une mĂšre de famille originaire de Cheschire, au Royaume-Uni, affirme n’avoir ressenti aucune douleur lorsqu’elle a accouchĂ© de ses quatre enfants. Vous vous demandez sĂ»rement comment c’est possible ! Eh bien, pour cela, elle a pris des cours d’hypnothĂ©rapie natale.

L’hypnothĂ©rapie natale, qu’est-ce-que c’est ?

L’hypnothĂ©rapie natale, ou hypnonatal, est une mĂ©thode de prĂ©paration Ă  l’accouchement. Sous forme d’hypnose douce, l’hypnothĂ©rapie natale allie Ă  la fois la dĂ©tente corporelle et l’apaisement psychique. Le but ? Que la future maman soit relaxĂ©e durant son accouchement afin de donner naissance Ă  son enfant de la façon la plus dĂ©tendue qui soit. De plus en plus connue en France, cette mĂ©thode d’accouchement a Ă©tĂ© introduite chez nous en 2003 par Lise Bartoli, psychologue clinicienne et hypnothĂ©rapeute.

Sage-femme de profession, Emily Street en a vu des femmes mettre au monde leur bĂ©bĂ© ! Et en voyant certains accouchements, elle a commencĂ© Ă  avoir peur elle-mĂȘme de donner naissance Ă  un enfant. Au quotidien britannique Daily Mail, elle a racontĂ© : « Je me souviens lorsque j’Ă©tais enceinte d’Oscar (son premier enfant, ĂągĂ© maintenant de 9 ans), j’Ă©tais assise dans le canapĂ© et j’ai Ă©clatĂ© en sanglots en disant : ‘je ne sais pas comment je vais pouvoir faire ça' ». La jeune femme a commencĂ© Ă  se renseigner sur l’hypnothĂ©rapie natale, trĂšs peu populaire Ă©galement outre-Manche, et s’est inscrite Ă  son premier cours. À celui-ci, elle a appris Ă  contrĂŽler la douleur par des techniques de respiration.

Un accouchement sans douleur

Lorsqu’elle a ressenti ses premiĂšres contractions, un soir vers 23 heures, Emily Street n’a pas souhaitĂ© aller directement Ă  l’hĂŽpital. Non, elle s’est plutĂŽt mise devant un film, et a commencĂ© Ă  se dĂ©tendre avec les exercices qu’elle a appris lors de ses diffĂ©rents cours. Et elle s’est tellement dĂ©tendue qu’elle s’est endormie !, a t-elle racontĂ© au site britannique. Son mari, Paul, lui a alors prĂ©parĂ© un en-cas, et vers 7 heures du matin, ils sont partis à l’hĂŽpital.

Le couple est ensuite arrivĂ© Ă  la salle d’accouchement dans l’eau, et elle a accouchĂ©. Elle explique : « PlutĂŽt que de respirer profondĂ©ment et de se resserrer, il faut prendre des respirations trĂšs longues et lentes. Avec un niveau d’Ă©clairage faible, et de la musique douce. » Elle poursuit, expliquant qu’elle avait demandĂ© qu’on lui parle pendant ses exercices de relaxation, mais elle ne voulait certainement pas entendre : « Poussez ! Poussez ! Poussez ! » Le petit Oscar est venu au monde Ă  8 heures. Emily Street a affirmĂ© au Daily Mail avoir eu un accouchement fabuleux et n’avoir ressenti aucune douleur. Elle-mĂȘme n’en revenait pas de voir que ça fonctionnait ! Pour la naissance de ses trois autres enfants, Ernie, Roo et Pip, la mĂšre de famille a utilisĂ© la mĂȘme technique antidouleur.

emily-street-hypnotherapie-natale-accouchement-pip-bebe

Elle est devenue accro Ă  l’accouchement

Qui plus est, elle a confiĂ© ĂȘtre devenue accro Ă  l’accouchement ! « L’euphorie que j’ai ressentie aprĂšs les naissances Ă©tait trĂšs, trĂšs proche d’une sensation d’orgasme », a-t-elle avouĂ© au Daily Mail. Comme Lana, une Australienne de 26 ans, Emily Street a aimĂ© mettre au monde ses enfants car cela lui a procurĂ© du plaisir. Évidemment, tout le monde se dira : « Mais comment est-ce possible ? » Eh bien, le gynĂ©cologue obstĂ©tricien Ric Porter avait expliquĂ© au site amĂ©ricain News.com : « Il y a des hormones similaires Ă  la morphine qui peuvent ĂȘtre libĂ©rĂ©es au cours du travail, elles peuvent provoquer chez la femme un sentiment de soulagement. » C’est ce qui s’appelle une naissance orgasmique. Et la trentenaire ne souhaite plus avoir d’enfant mais vivre encore une fois un accouchement. Incroyable, non ?

À prĂ©sent, la mĂšre de famille est maintenant consultante pour la clinique de fertilitĂ© du Royaume-Uni Reproductive Health Group et utilise ses expĂ©riences pour aider d’autres mamans enceintes Ă  se prĂ©parer à l’accouchement. Elle enseigne la physiologie de la naissance en utilisant des diagrammes de la façon dont l’utĂ©rus est fait. Emily Street enseigne ce qu’on lui a appris lors de ses cours d »hypnothĂ©rapie natale : « J’explique comment tout fonctionne ensemble, oĂč est l’importance d’une bonne respiration, pourquoi il faut dĂ©tendre ses muscles et ne pas se crisper… » Et vous les amies, seriez-vous tentĂ©es par un cours d »hypnothĂ©rapie natale ? Et croyez-vous que cela puisse marcher pour tout le monde aussi bien que pour Emily Street ?

emily-street-hypnotherapie-natale-accouchement-famille

À lire absolument

Laisser un commentaire