Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Quel matĂ©riau insolite utilise cet hĂŽpital du Texas pour sauver les prĂ©maturĂ©s ?

Quel matériau insolite utilise cet hÎpital du Texas pour sauver les prématurés ?

Au dĂ©but du mois de janvier, nous vous parlions de ces jumeaux, nĂ©s prĂ©maturĂ©ment, probablement sauvĂ©s par l’utilisation d’un matĂ©riau peu conventionnel : le papier bulle. Ce dernier avait permis aux petits bouts de conserver une tempĂ©rature corporelle correcte. Cette fois-ci, ce sont les propriĂ©tĂ©s thermiques d’un autre emballage qui sont mises en valeur par un hĂŽpital du Texas aux Etats-Unis : le sac de congĂ©lation.

L’objectif principal : rĂ©duire la mortalitĂ© infantile

Mis au point par les infirmiĂšres de l’unitĂ© de soins intensifs du service de nĂ©onatalogie du Texas Health Fort Worth, le programme concerne les bĂ©bĂ©s nĂ©s Ă  moins de huit semaines avant le terme et pesant moins de 1,4 kg. AprĂšs avoir coupĂ© un trou au sommet du sac congĂ©lation refermable, l’infirmiĂšre glisse le bĂ©bĂ© Ă  l’intĂ©rieur juste aprĂšs sa naissance afin de conserver une bonne tempĂ©rature corporelle. Selon la chaĂźne tĂ©lĂ©visĂ©e d’information amĂ©ricaine NBC News, cette technique a permis une diminution significative du nombre de bĂ©bĂ©s soufrant d’hypothermie. Les garder bien au chaud permet d’augmenter leurs chances de survie. En 2013, une Ă©tude avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© menĂ©e en Zambie. L’utilisation de sacs plastiques (similaires Ă  ceux que l’on trouve dans le commerce) avait obtenu des rĂ©sultats prometteurs auprĂšs des bĂ©bĂ©s prĂ©maturĂ©s.

Avec les sacs de congĂ©lation, l’hĂŽpital du Texas s’appuie Ă©galement sur d’autres techniques permettant de conserver la chaleur, comme l’utilisation d’incubateurs (ou de couveuses), de matelas chauffant, de sacs de polypropylĂšne et de charlotte en plastique. De plus, la tempĂ©rature ambiante de la salle d’accouchement de l’hĂŽpital amĂ©ricain a Ă©tĂ© augmentĂ©e de 23 Ă  24 degrĂ©s.

Des résultats positifs

MalgrĂ© l’approche peu conventionnelle, le programme donne dĂ©jĂ  des rĂ©sultats positifs. En l’espace de deux ans, le pourcentage de nourrissons en Ă©tats d’hypothermie admis dans l’unitĂ© spĂ©cialisĂ© de l’hĂŽpital au Texas a diminuĂ© de 20 % Ă  10 % et le taux de nouveau-nĂ©s ayant une tempĂ©rature corporelle normale est passĂ© de 50% Ă  70%. Les parents sont, Ă©videmment, satisfaits des rĂ©sultats, mĂȘme si, au dĂ©but, ils sont un peu surpris.  » Voir nos petites puces dans un sac congĂ©lation Ă©tait trĂšs Ă©trange. Je ne m’attendais pas Ă  ça », a dĂ©clarĂ© Jason Evans, dont les jumelles, Emma et Abigail sont nĂ©es en novembre dernier. NĂ©es dix semaines avant le terme, les filles pesaient respectivement 1,3 kg et 1,2 kg.  » Nous aurions pu ĂȘtre dans n’importe quel autre hĂŽpital et ne pas avoir eu le mĂȘme rĂ©sultat », a dĂ©clarĂ© la maman, Christine Evans. Le film plastique est rĂ©guliĂšrement employĂ© afin d’aider les bĂ©bĂ©s prĂ©maturĂ©s Ă  garder leur chaleur corporelle, mais l’utilisation du sac congĂ©lation ou encore de papier bulle reste marginale. Mais au vu des rĂ©sultats positifs, sans doute que d’autres services de nĂ©onatalogie devraient rapidement s’y mettre aussi….

À lire absolument

Laisser un commentaire