Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Maman a besoin de sommeil !

Maman a besoin de sommeil !

D’aprĂšs une Ă©tude australienne, les mamans manquent cruellement de sommeil, des semaines encore aprĂšs la naissance de leur bĂ©bĂ© (le congĂ© parental australien est de 18 semaines). Un Ă©tat de fatigue qui peut devenir dangereux en journĂ©e pour la maman, surtout si elle reprend un travail difficile.

MĂ©thode et rĂ©sultats de l’enquĂȘte

Cette Ă©tude a Ă©tĂ© menĂ©e par le docteur Ashleigh Filtness de la facultĂ© de santĂ© de Brisbane (Australie) et publiĂ©e dans la revue PLOSone. Pour ces recherches, 33 mamans australiennes ont Ă©tĂ© Ă©tudiĂ©es lors des premiers mois passĂ©s Ă  s’occuper de leurs nouveaux-nĂ©s. Les jeunes femmes ont toutes tenu un journal oĂč elles notaient comment se passaient leurs nuits pendant 7 jours consĂ©cutifs Ă  trois moments-clĂ©s : Ă  6, 12 puis 18 semaines aprĂšs la naissance. Les mamans inscrivaient par exemple combien de temps elles avaient dormi, et si elles et leurs petits avaient pu faire des siestes. Elles expliquaient Ă©galement comment elles se sentaient dans la journĂ©e : si elles ressentaient un simple Ă©tat de fatigue ou si elles avaient vraiment besoin de dormir. Elles devaient noter de 1 Ă  9 leur Ă©tat, 1 signifiant qu’elles se sentaient trĂšs rĂ©veillĂ©es, et 9 qu’elles Ă©taient Ă©puisĂ©es.

Les rĂ©sultats parlent d’eux-mĂȘmes : les mamans ont en moyenne notĂ© 6 sur 9 leur Ă©tat de fatigue, ce qui est considĂ©rable. De plus, et c’est le point important de cette Ă©tude, le chiffre chute Ă  peine de la semaine 6 Ă  la semaine 18 : il reste au mĂȘme point Ă  la semaine 12 et descend Ă  peine Ă  5 Ă  la semaine 18. ConcrĂštement, cela signifie que les mamans Ă©tudiĂ©es Ă©taient toujours en cruel manque de sommeil trois, voire quatre mois aprĂšs la naissance de leur enfant. A la fin de leur congĂ© maternitĂ©, leurs nuits ne sont toujours pas satisfaisantes et leurs journĂ©es sont toujours difficiles Ă  assumer. Les heures de sommeil cumulĂ©es des mamans ne varient pas entre les semaines 6 et 18 : elles ont environ 7 heures et 20 minutes de sommeil.

Conséquences sur la vie quotidienne

Le problĂšme de ce manque de sommeil, c’est que les mamans reprennent le travail aprĂšs les 4 mois de congĂ© parental, et ont des difficultĂ©s Ă  assurer leurs tĂąches, d’autant plus si elles exercent un mĂ©tier difficile, voire dangereux. L’idĂ©al serait que les mamans puissent faire une sieste dans la journĂ©e pour attĂ©nuer le risque de s’endormir pendant qu’elles effectuent leur travail. Les chercheurs voudraient Ă©galement mettre au point un programme de sensibilisation des femmes enceintes sur les dangers de l’insomnie chez les jeunes parents.

Et vous, comment se passent vos nuits depuis l’arrivĂ©e de bĂ©bĂ© ?

À lire absolument