Neufmois.fr » Ma Grossesse » la sophrologie contre les troubles du sommeil

la sophrologie contre les troubles du sommeil

Entre autres boulversements vécus, le sommeil de la femme enceinte est souvent perturbé. Et si la sophrologie lui permettait de mieux dormir ? Karine Cohen, sophrologue, nous explique pourquoi cette méthode peut résoudre les troubles du sommeil chez la future maman.

Un premier trimestre fatiguant mais normal

Durant les premières semaines, il est fréquent que la future maman se sente très fatiguée et ait tendance à trop dormir. C’est ce qu’on appelle de l’hypersomnie. A cette période, la femme enceinte a envie de dormir à tout moment de la journée. Elle se sent épuisée, elle dort plus profondément et plus longtemps la nuit. Mais à quoi est-ce dû ? Aux importants bouleversements hormonaux qu'elle subit et plus particulièrement à la présence très forte de progestérone, hormone relaxante et sédative qui agit sur le sommeil.

Un sommeil perturbé en fin de gestation

Le sommeil se régule petit à petit au cours du deuxième trimestre. Résultat, l’état de fatigue diminue. C’est en fin de grossesse que les choses se compliquent. Les douleurs lombaires, les crampes, les mictions fréquentes, le ventre qui grossit et les mouvements du bébé beaucoup plus fréquents perturbent le sommeil de la future maman. Sans cesse chahutée, il est difficile pour elle de trouver les bonnes positions pour dormir paisiblement. A ces maux s’ajoute pour certaines femmes enceintes de l’anxiété. Plus le jour J approche, plus elles stressent et se questionnent. Elles se demandent si elles vont être une bonne mère, si elles seront à la hauteur, comment va se passer l’accouchement… Puis, au cours du troisième trimestre, certaines femmes enceintes peuvent développer des pathologies comme l’hypertension qui modifie et perturbe le sommeil.

La sophrologie pour calmer les troubles du sommeil

La sophrologie permet de chasser l’anxiété. Grâce aux techniques de relaxation et de respiration enseignées, les femmes enceintes apprennent à avoir un meilleur ressenti de leur corps, ce qui leur permet de mieux se positionner pour dormir. La sophrologie est aussi un excellent moyen d’apprendre à faire des micro-siestes. Résultat, cette méthode va avoir des conséquences positives sur l’état émotif de la future maman ainsi que sur son état physique. La sophrologie permet d’inverser la tendance pour retrouver à nouveau le sommeil.

Poursuivre le travail chez soi

Grâce à la sophrologie on apprend à visualiser et à relâcher son corps région par région : le visage, cou/nuque/bras, thorax/dos, ventre puis le bas du corps. Savoir le faire seul permet ensuite de rentrer plus facilement dans le sommeil. L’idéal est de télécharger des séances de sophrologie pour poursuivre le travail à la maison.

Des exercices pour retrouver le sommeil

Il existe des exercices de relaxation très simples pour relâcher les tensions et dormir à nouveau tranquillement :

Posez les mains sur le ventre, imaginez une vague très douce qui monte et qui descend. En visualisant cette scène, suivez le rythme de votre respiration et rentrez doucement dans le calme.

Lorsque vous vous couchez, imaginez un paysage très agréable, relâchez votre corps et relaxez-vous devant cette vue si douce et si apaisante.

Allongé, commencez par relâcher tout le corps de la tête aux pieds. Ouvrez la main dominante mettez-y mentalement tous les petits tracas, en inspirant par le nez. Fermez bien le poing et soufflez par la bouche en ouvrant ma main et en laissant s’évacuer ces petits tracas.

Les petits conseils de Karine Cohen

Apprenez à demander les bons conseils posturaux aux sages-femmes et ostéopathes et abusez d’exercices de relaxation pour chasser l’anxiété et dormir en toute sérénité.

Karine Cohen, Sophrologue à Paris 15e, et enseignante en Angleterre
Spécialisée dans l’accompagnement de la future maman
www.zen-sophro.com
 

À lire absolument