Une mère aide son fils à avoir un enfant

Anne-Marie Casson a aidé son fils Kyle, 27 ans, un jeune homme célibataire à avoir un enfant. Oui mais comment ? Eh bien, elle a porté le bébé de son fils en devenant sa mère porteuse, conçu grâce à un don d’ovule et à une fécondation in vitro. Aujourd’hui, Kyle est l’heureux papa d’un petit garçon prénommé Miles. La GPA (gestation pour autrui) est autorisé au Royaume-Uni. En France, la GPA est interdite, les couples ne peuvent pas demander à une femme de porter leur enfant.

Anne-Marie Casson devient ainsi la première femme au Royaume-Uni à être mère porteuse pour son propre fils. L’histoire est rapportée par le site britannique The Daily Mail.

 

kyle casson homosexuel gpa mere porteuse

Déjà maman de 3 enfants, Anne-Marie a 46 ans et a décidé d’aider son fils homosexuel, Kyle, qui a toujours voulu des enfants à avoir un bébé. Le jeune homme avait fait appel à une femme pour porter son bébé, mais cette dernière a dû abandonner pour des raisons médicales ainsi Anne-Marie Casson s’est portée volontaire pour devenir la mère porteuse de son fils.

Mais petit souci à la naissance : le jeune homme a été considéré comme le père et le frère de son bébé.

« Je n’ai jamais pensé à lui comme un frère. Personne ne l’a jamais fait. Mais quand il est né, il était légalement mon frère. Et légalement, ma mère était aussi la sienne », confie Kyle au Daily Mail.

Désormais ce n’est plus le cas puisqu’un juge a officiellement reconnu Miles comme étant son fils. Les parents de Kyle ne figurent plus sur le certificat de naissance du petit garçon.

anne marie casson grand mere gpa


Au Royaume-Uni, les réactions ont été diverses puisque beaucoup ont été très gênés par toute cette histoire. La famille Casson a même perdu des amis proches qui ne comprenaient pas du tout le choix de Anne-Marie et Kyle. « Je sais qu’il y a des gens qui ne comprendront pas et qui sont contres. Mais du moment que quelqu’un peut s’occuper d’un enfant, alors ils ont tous les droits », dit Kyle Casson.

gpa homosexuel mere porteuse

Anne-Marie Casson est désormais une grand-mère comblée, elle s’occupe bien sûr de son petit-fils et aide Kyle lorsque le bébé est malade par exemple.

Le débat sur la gestation pour autrui continue toujours de susciter de vives réactions. Le 12 décembre 2014, le Conseil d’État avait rejeté les requêtes contre la circulaire de la garde des Sceaux, Christiane Taubira, demandant à ce que puissent être accordés des certificats de nationalité française aux enfants nés à l’étranger par GPA. Cette circulaire permet la délivrance de certificats de nationalité française aux enfants nés d’un père français et d’une mère porteuse à l’étranger. 

Voir les commentaires (1)

Laisser votre commentaire