En train de lire
Mais qui est l’homme surnommé « Sperminator » ?

Mais qui est l’homme surnommé « Sperminator » ?

8 enfants en 3 mois, 3 filles et 5 garçons dont des jumeaux ! Beau palmarès pour un jeune homme de seulement 26 ans. Cependant, il n’est que le « père biologique » dans la vie de ces enfants. En effet, Kenzie Kilpatrick, surnommé « Sperminator », est un donneur de sperme indépendant, particulièrement… fécond ! Une histoire cocasse, partagée par le site web du Daily Mail.

Une procédure pas tout à fait réglementaire…

Kenzie Kilpatrick est un jeune homme britannique, homosexuel, originaire de Birmingham. Donneur de sperme, il ne passe cependant pas par la procédure officielle. Il est ce qu’on appelle un « donneur de sperme indépendant ». C’est en voyant, sur Facebook, la demande désespérée d’un couple de femmes à la recherche d’un donneur de sperme que Kenzie a eu l’idée de proposer ses services via les réseaux sociaux. Il a ainsi créé un groupe Facebook nommé « Drama Free UK Sperm Donors ». Sur cette page, il se présente et propose de donner gratuitement son sperme pour aider des couples désirant un enfant.

Il a été très rapidement inondé de demandes. Kenzie Kilpatrick a aujourd’hui déjà aidé 10 couples, 9 couples de femmes et 1 couple hétérosexuel à fonder une famille. Mais la suite de la procédure ne s’est pas tout à fait réalisée dans les normes. Ne passant pas par des cliniques ou autres structures médicalisées, Kenzie réalise tous les tests médicaux nécessaires lui-même en amont. Puis il rencontre les couples dans un hôtel ou chez lui. Il est alors muni de pots pour récolter son sperme et d’une seringue stérile. Une méthode qui a marché pratiquement à chaque fois, au premier ou au deuxième coup.


Avoir un lien malgré tout

De plus, par les méthodes officielles de dons de sperme, le donneur reste anonyme. Kenzie Kilpatrick souhaite être en contact avec les couples qu’il sélectionne. Ainsi, à chaque naissance, il reçoit une photo de son enfant biologique accompagnée, le plus souvent, d’un joli message de remerciements. Mais ces démarches sont basées sur la confiance. En aucun cas, il n’aura une place dans la vie des bébés à naître et ne cherchera pas à demander une compensation financière. Même s’il n’est pas contre le fait de rencontrer ses enfants biologiques plus tard, s’ils le souhaitent.

Un désir d’aider les autres

Pourquoi Kenzie s’est-il lancé dans cette folle aventure du dons de sperme intensif ? Si, en plaisantant, il assure ne pas vouloir « repeupler l’humanité », il veut tout de même pouvoir aider son prochain. Car Kenzie se sent concerné par la situation des couples homoparentaux mais est également très touché par l’histoire des couples qui essaient de concevoir depuis plus de dix ans sans succès.

Aussi, Kenzie Kilpatrick trouve le système officiel actuel discriminatoire. En effet, les démarches coûtent souvent cher. Les gens ayant le plus d’argent doivent-ils être les seuls à pouvoir devenir parents ? C’est la question qu’il se pose.

Voir Aussi

De plus, il veut désormais aider son prochain autrement. Il a désormais fait des démarches pour devenir donneur de moelle osseuse.


Bientôt 10 enfants en quatre mois !

Pour le moment, Kenzie a permis à 8 enfants de naître, mais bientôt, le chiffre s’élèvera à 10 ! En effet, les deux derniers couples qu’il a aidés devraient bientôt avoir leurs bouts de chou avec eux. Une nouvelle qui rend Kenzie Kilpatrick très fier !

sperminator donneur de sperme independant

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire