Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Les parents du petit Gammy trisomique nient les accusations

Les parents du petit Gammy trisomique nient les accusations

Nous vous parlions il y a quelques jours de Gammy, un petit garçon trisomique nĂ© de mĂšre porteuse en ThaĂŻlande. Une collecte avait Ă©tĂ© organisĂ©e sur internet pour financer les soins mĂ©dicaux du petit, dont la jeune femme s’occupe. Les parents biologiques de l’enfant n’avaient gardĂ© que sa soeur jumelle en bonne santĂ© et abandonnĂ© le frĂšre. Mais aujourd’hui, l’affaire connaĂźt un nouveau rebondissement…

Le couple et ses proches se font entendre

Une amie de David et Wendy Farnell a contactĂ© le journal local Bunbury mail pour que le couple puisse donner leur version de l’histoire. Ils affirment que la jeune ThaĂŻlandaise a menti aux mĂ©dias et qu’ils sont dĂ©vastĂ©s par ce qui est dit sur eux. De plus, les mĂ©dias campent devant chez eux depuis que l’affaire a Ă©clatĂ©.

Quelle est leur version de l’affaire ?

L’amie du couple explique que la grossesse de la mĂšre porteuse ne s’est pas bien dĂ©roulĂ©e, et que les jumeaux sont nĂ©s deux mois trop tĂŽt. « Gammy Ă©tait trĂšs malade Ă  sa naissance et on a dit aux parents biologiques que le petit ne vivrait pas plus d’un jour au mieux, et qu’il fallait lui dire au revoir avant de partir« . Apparemment, le couple aurait Ă©tĂ© informĂ© de la maladie cardiaque du petit mais pas de son syndrome de Down. Ils assurent qu’ils n’ont jamais demandĂ© Ă  la mĂšre porteuse d’avorter, et n’ont jamais voulu abandonner le bĂ©bĂ© malade. La mĂšre porteuse ayant dĂ©cidĂ© d’accoucher dans un petit hĂŽpital, qui n’Ă©tait pas du tout celui que le couple avait choisi (un grand hĂŽpital international de ThaĂŻlande), l’accord n’Ă©tait apparemment plus valable, ce qui ne donnait plus de droits lĂ©gaux Ă  David et Wendy en tant que parents.

AprĂšs la naissance, Mademoiselle Pattharamon, la mĂšre porteuse, aurait souhaitĂ© garder le garçon malade et lui offrir des funĂ©railles thaĂŻlandaises, assure le couple australien. L’accord de gestation pour autrui ayant Ă©tĂ© brisĂ© et les droits des Australiens supprimĂ©s, ceux-ci ont dĂ» se battre pour pouvoir garder la petite fille. La mĂšre porteuse aurait finalement acceptĂ© qu’ils partent avec elle. Mais la situation politique du pays Ă©tait compliquĂ©e. AprĂšs avoir passĂ© deux mois lĂ -bas, le couple a dĂ» quitter le pays en raison des troubles militaires. Les futurs parents, qui avaient achetĂ© des vĂȘtements pour les deux bĂ©bĂ©s, et pas seulement pour la petite fille, d’aprĂšs leur amie, n’ont jamais pu emmener Gammy avec eux.

EspĂ©rons que cette triste affaire soit Ă©claircie dans les prochains jours…

À lire absolument