Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Les Anglaises, moins prudentes face à l’alcool que les autres femmes enceintes ?

Zéro alcool pendant la grossesse, c’est le mantra adopté par la plupart des pays. Mais au Royaume-Uni, le discours est semble-t-il plus mesuré : en effet, le Département de la Santé explique aux futures mères qu’il est préférable d‘éviter de boire de l’alcool. Une nuance de taille, d’autant que ce conseil s’accompagne d’un dosage à ne pas dépasser pour celles qui ne souhaitent pas pratiquer l’abstinence.

 

Faut-il s’étonner que la consommation d’alcool persiste durant la grossesse au Royaume Uni ? Alors que dans de nombreux pays la tolérance est égale à zéro, au Royaume Unie, la limite préconisée par le Département de la Santé est d’une à deux unités (soit 8 à 16g), une à deux fois par semaine. S’y ajoute une recommandation quant aux périodes où il est préférable de s’abstenir totalement d’alcool : au moment de la conception et durant les trois premiers mois de la grossesse. Selon une étude récente, 40 % des futures mamans britanniques et 72 % des australiennes déclarent avoir bu durant leur grossesse. Quelles en seront les conséquences ? Difficile à dire car chaque métabolisme réagit de manière individuelle.

Une consommation majoritairement conforme aux préconisations

Pour en savoir plus sur les habitudes des futures mères anglaises face à l’alcool pendant la grossesse, une équipe de chercheurs anglaise a mené dans deux maternités une étude transversale auprès de 409 femmes enceintes au premier trimestre de grossesse (10/11 semaines de grossesse environ), et avant leur première consultation prénatale (on suppose donc que les futures mères n’étaient pas suffisamment informées).


Les trois-quarts ont déclaré ne pas avoir bu dans les trois mois précédents, 18 % ont bu une fois dans le mois et 8 % plus souvent. Ces dernières n’ont majoritairement pas bu plus d’une ou deux unités d’alcool par occasion, mais 2 % des patientes ont bu 6 unités d’alcool ou plus en une seule fois, et 2 % plus d’une ou 2 unités d’alcool une ou deux fois par semaine. Les résultats ont été évalués selon un questionnaire de base utilisée en Grande-Bretagne et baptisé l’AUDIT (Alcohol Use Disorder Identification Test) et un autre test, le T-ACE (Tolerance, Annoyance Cut Down and Eye-Opener) : plus de 5 % des patientes présentent une alcoolisation considérée comme « risquée » et 22 % ont eu une consommation potentiellement dangereuse pour le fœtus en période péri-conceptionnelle. Ce qui est intéressant, c’est qu’aucune des femmes enceintes interrogées n’est apparue comme ayant une consommation dangereuse pour elle-même, ou comme ayant une dépendance à l’alcool.

Moins de tabous après la première grossesse

Autre élément de l’enquête : la complaisance vis-à-vis de la consommation d’alcool pendant la grossesse augmente avec le nombre de grossesses et l’origine ethnique (non blanche) la diminue en revanche. Néanmoins, malgré ces chiffres, l’étude semble indiquer une diminution de la consommation d’alcool (c’est-à-dire au-delà des préconisations du Département de Santé) pendant la grossesse chez les futures mamans anglaises depuis la dernière étude qui date de 2009 (9% des femmes enceintes dépassaient les doses préconisées contre 5% actuellement).
Sources Journal International de Médecine, Smith L et coll.: Alcohol consumption during pregnancy: Cross-sectional survey. Midwifery 2014 ; 30 : e1173-1178.

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire