Neufmois.fr » Au fil de l'actu » L’Ă©chographie permettrait de dĂ©tecter le risque d’accoucher prĂ©maturĂ©ment

L’Ă©chographie permettrait de dĂ©tecter le risque d’accoucher prĂ©maturĂ©ment

L’échographie pourrait permettre de dĂ©tecter le risque de prĂ©maturitĂ© dĂšs 4 mois de grossesse. Des chercheurs de l’universitĂ© de l’Illinois Ă  Chicago aux Etats-Unis ont soulignĂ© le fait qu’il serait possible d’utiliser les Ă©chographies des femmes enceintes de 17 Ă  21 semaines pour ce dĂ©pistage. Les Ă©chographies pendant cette pĂ©riode montrent des diffĂ©rences significatives d’attĂ©nuation des ondes ultrasonores, entre les femmes qui allaient accoucher Ă  terme et celles qui allaient accoucher prĂ©maturĂ©ment.

Pour Ă©valuer le risque de prĂ©maturitĂ© Ă  ce jour, les cliniques analysent la longueur du canal cervical du col de l’utĂ©rus. Les futures mamans qui ont un col raccourci, (moins de 2,5 centimĂštres) auraient plus de risque de donner naissance avant terme. NĂ©anmoins les chercheurs remarquent qu’il y a rĂ©guliĂšrement des erreurs quand on suit ce procĂ©dĂ© et que la diffĂ©rence de longueur de col avant 27 SA ne serait pas forcĂ©ment significative.

La rĂ©cente Ă©tude publiĂ©e en septembre 2015 dans la revue Ultrasound in Medecine and Biology indique que l’attĂ©nuation ultrasonore pourrait ĂȘtre un indicateur de qualitĂ© supĂ©rieure : plus fiable certes mais surtout elle permettrait de dĂ©celer d’autres informations sur le col utĂ©rin, telles que sa rigiditĂ© et sa souplesse.

Des diffĂ©rences d’attĂ©nuation des ondes ultrasonores pour une mĂȘme longueur de col utĂ©rin

Pour rĂ©aliser leur Ă©tude, l’Ă©quipe de chercheurs a menĂ© 240 Ă©chographies sur 67 femmes enceintes lors du dĂ©but de leur grossesse, entre 17 et 21 semaines de grossesse puis entre 22 et 26 semaines de gestation. Les scientifiques ont Ă©galement Ă©tudiĂ© la longueur du col cervical chez ces futures mamans.

Les rĂ©sultats montrent qu’il y a des diffĂ©rences d’attĂ©nuation des ondes ultrasonores entre les femmes qui risquent d’accoucher prĂ©maturĂ©ment et celles qui mĂšnent leur grossesse Ă  terme. Par ailleurs les chercheurs n’ont pas constatĂ© de diffĂ©rence de longueur de col entre les deux groupes.

À lire absolument

Laisser un commentaire