L’allaitement ou la rue

Prier de se couvrir parce qu’elle allaitait son tout-petit dans un foyer pour SDF… C’est l’histoire qui est arrivée à une jeune mère sans-abri dans l’état de Hawaï, aux États-Unis.

Karen Penley est une jeune femme sans domicile fixe et maman d’un petit bébé. Vivant actuellement dans le foyer pour sans-abri d’Oahu, cette dernière a rencontré quelques difficultés pour allaiter son bébé le 30 juin dernier.

Que s’est-il passé ?

Un employé du foyer lui aurait interdit d’allaiter publiquement, menaçant de lui refuser l’accès au foyer si elle n’obtempérait pas. Mais Karen a pris son courage à deux mains et a alerté la presse de sa situation pour expliquer son geste : « Je veux que toutes les mamans qui allaitent sachent qu’elles ne font rien de mal ».

Voir Aussi

Le directeur du centre s’explique

Le directeur du foyer, lui, assure que l’employé responsable n’a pas menacé la jeune mère de renvoi mais lui aurait plutôt proposé d’aller s’installer dans une salle climatisée. Mais la maman ne démord pas et explique que l’air conditionné était cassé et la salle, bien trop petite pour une claustrophobe comme elle. Pour Karen, cette histoire sert surtout à montrer que l‘allaitement est une action naturelle et vitale, dont on n’a pas à être embarrassé. « Nous ne devrions pas avoir à nous couvrir car nous ne faisons rien de pervers », confie Karen.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire