Ces endroits où on leur a interdit d’allaiter

Allaiter est pour de nombreuses mamans un des plus beau geste qui soit, mais certains ne semblent pas comprendre ou accepter qu’une mère souhaite allaiter son tout-petit… Et les histoires de mamans qui se font blâmer parce qu’elles allaitent en public se multiplient. Devraient-elles rester cloîtrées chez elles tout le temps de l’allaitement pour ne déranger personne ? Ce n’est sûrement pas ce que pensent ces mères américaines qui ont tenu à témoigner ! Ces dernières pensaient allaiter dans des lieux publics où elles ne se feraient pas sermonner, mais il faut croire qu’il y a toujours quelqu’un pour venir les déranger… On vous dévoile leur top 9 des endroits où elles ont été étonnées de ne pas pouvoir allaiter…

 

Dans un centre de loisirs. Qu’est-ce qui se prête mieux qu’un centre de loisirs adressé à la famille pour allaiter ? Allez raconter cela à la population de Burleson au Texas. Une mère y a été sermonnée pour avoir allaité son nourrisson de 16 mois, alors qu’elle regardait la classe de danse de sa fille…

 

Dans une bibliothèque. Les bibliothèques sont ouvertes à tous, n’est-ce pas ? Les responsables d’une bibliothèque en Caroline du Nord ont dit à une maman qu’elle devrait aller se cacher dans la salle d’infirmerie si elle voulait nourrir sa petite fille de 2 mois. Pas d’allaitement en public ici.

 

 Dans une école. Qui dit école dit enfants non ? Et qui dit enfants dit mamans… C’est tout du moins ce qui paraît logique. Il y a quelques années, une école en Géorgie a interdit en son sein l’allaitement. Ce n’est d’ailleurs pas la seule à poser un obstacle à l’allaitement maternel. Mais l’an dernier, une maman qui assistait à une réunion pour ses deux plus grands est passée outre cette interdiction en allaitant son tout-petit lors d’un rendez-vous parents/enseignants. L’enseignant l’a informée que ce qu’elle faisait n’était pas « approprié » selon lui.

 

A Victoria’s Secret. OK, ce n’est peut-être pas un lieu fait pour les enfants. Mais on parle quand même d’un endroit dédié aux seins ! Pourtant une Texane a témoigné qu’elle n’avait pas eu le droit d’y découvrir sa poitrine pour nourrir son bébé.

 

A la maternelle. Je suppose que vous savez ce qu’est une maternelle ? Il s’agit d’un établissement public ayant pour but de donner aux enfants le meilleur départ possible dans la vie, un peu comme… l’allaitement maternel pour certaines d’entre nous ? Dans l’un de ces établissements, à Washington, un professeur a demandé à une maman d’arrêter d’allaiter son nourrisson de 13 mois dans leurs locaux.

 

Au magasin de jouets American Girl. Ils vendent des poupées à des prix exorbitants destinées aux enfants, et devinez qui paye pour eux ? Bingo ! Nos mamounettes.. . Dans ce magasin, une maman a été obligée de se cacher dans une de leur cabine d’essayage pour allaiter.

 


A l’église. Vous pouvez penser que Dieu a crée le corps de la femme afin qu’elle puisse nourrir son bébé, mais un chroniqueur d’un magazine Texan n’est pas du même avis. Il a été horrifié d’apprendre que des femmes allaitaient dans la maison de Dieu.

 

 Dans une piscine pour enfants. Dans le Colorado, une maman a été réprimandée pour avoir allaité son nouveau-né de 10 mois dans un établissement nautique…

 

Au tribunal pour affaires familiales. On peut retenir le mot clé « familial ». Personne n’aime se rendre chez le juge des affaires familiales mais, après tout, il y a bien des mamans qui sont présentes dans ces couloirs. Au Connecticut, une maman a été escortée hors du tribunal pour avoir osé y allaiter sa petite de 3 mois.

 

Que pensez-vous de ces différentes réactions les filles ? Justifiées ? Non justifiées ? Vous avez la parole !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire