En train de lire
La Fécondation In Vitro célèbre ses 40 ans : aujourd’hui où en est-on ?

La Fécondation In Vitro célèbre ses 40 ans : aujourd’hui où en est-on ?

Être enceinte quand on a des problèmes de fertilité peut être un vrai parcours du combattant. Les traitements, les suivis de courbes de température, les tests d’ovulation… Tout cela n’est pas toujours suffisant pour pouvoir être enceinte. Heureusement dans notre époque d’innovation de nouvelles techniques scientifiques ont vu le jour pour permettre aux femmes de concevoir, la PMA ou procréation médicalement assistée regroupe ses différentes techniques. Mais penchons-nous un peu sur le cas de la fécondation in vitro ou FIV, créée il y a maintenant 40 ans.

La FIV qu’est-ce que c’est ?

La FIV ou fécondation in vitro est une procédure médicale recréant artificiellement les étapes du processus de procréation naturel. Le déroulement d’une FIV est assez simple. Ainsi après une stimulation ovarienne, les ovules sont prélevés, cela est réalisé en milieu hospitalier et sous anesthésie. Après prélèvement des spermatozoïdes, les gamètes (spermatozoïdes et ovules) sont mis en contact dans un environnement proche de celui des trompes utérines féminines pour que la fécondation puisse avoir lieu. Une fois les ovocytes fertilisés, les embryons obtenus sont réimplantés dans l’utérus de la femme. La FIV peut être réalisée avec les ovocytes et les spermatozoïdes du couple, mais en cas de stérilité celle-ci peut être réalisée grâce à un don de spermatozoïde ou d’ovocytes.

L’histoire de la FIV

La FIV a été inventée et perfectionnée par les docteurs Patrick Steptoe et Robert Geoffrey Edwards au Royaume-Uni dans les années 70. La première procédure a eu lieu en 1977 et le premier bébé né d’une FIV, dit « bébé-éprouvette » est né en juillet 1978. Il s’agit de Louise Brown. En France, la première FIV a eu lieu en 1981, permettant ainsi de donner naissance à une petite Amandine en février 1982 qui est elle-même est devenue maman. Depuis, des techniques de FIV plus récentes ont vu le jour comme la FIV avec micro-injection appelée ICSI au début des années 90.

Voir Aussi

La FIV aujourd’hui, où en est-on ?

La FIV a fêté ses 40 ans le 10 novembre dernier, et depuis la création de la fécondation in vitro cette technique est de plus en plus utilisée, notamment dans les pays développés, et à ce jour plus de 6 millions de bébés seraient né grâce à cette intervention. Environ 0,3% des naissances annuelles sont dûes à la FIV, soit 350000 bébés-éprouvettes sur les 130 millions de naissances annuels. Les protocoles de FIV évoluent régulièrement pour améliorer la technique et les chances de succès sont à présent de plus 20%. Au final c’est près de la moitié des couples qui tentent une FIV qui réussissent à devenir parents. A l’avenir, le développement de la technologie time-lapse qui permet de prendre des photos de façon constante des embryons permettra d’optimiser cette technique quarantenaire.



Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire