Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Les hommes exposés à la dioxine dans les herbicides auraient moins de garçons

Une étude néo-zélandaise récente suggère que les hommes exposés à la dioxine, un produit chimique autrefois commun dans les herbicides, pourrait être moins susceptibles d’avoir des garçons que ceux qui n’ont pas été en contact avec cette toxine. En effet, des chercheurs ont étudié les hommes et les femmes qui ont travaillé entre 1969 et 1984 dans une usine en Nouvelle-Zélande et qui utilisaient des herbicides phénoxy (produits chimiques pulvérisés sur les plantes pour empêcher leur croissance incontrôlée). Le mélange chimique inclut plusieurs types de tétrachlorodibenzo-p-dioxine (TCDD) qui sont liés à divers problèmes de santé, y compris une diminution des chances d’avoir une descendance mâle.

La dioxine pointée du doigt

« Il y a vingt ans, il a été rapporté que les hommes qui avaient été exposés à des niveaux élevés de dioxine à la suite d’un accident du travail à Seveso, en Italie, avaient en moyenne engendré moins de garçons que de filles » a déclaré Andrea ‘t Mannetje, chercheuse en santé publique à l’Université Massey à Wellington, en Nouvelle-Zélande.

Depuis, seules quelques études ont été faites sur les personnes exposées à la dioxine ; certaines ont prouvé qu’elle affectait réellement le sexe des enfants, mais d’autres n’ont pas obtenu le même résultat. Une énième étude a donc été menée dans un groupe d’anciens producteurs d’herbicides contaminés à la dioxine et, elle fournit de toutes nouvelles données.

Pour ce faire, les chercheurs ont basé leurs recherches sur 127 hommes et 21 femmes. Au total de 355 enfants ont été conçus par les 358 employés, après qu’ils aient commencé à travailler à l’usine en Nouvelle-Zélande. Ce groupe d’enfants inclus 197 garçons et 158 filles, ce qui signifie 55 garçons et 45 filles pour 100 naissances, ont déclaré les chercheurs dans le journal Occupational and Environmental Medicine.

Les travailleurs qui ont contribué à l’étude avaient au préalable fourni des échantillons de sang en 2007 et 2008 pour que les chercheurs testent leur concentration en TCDD au moment de la naissance de leur bébé. Pour les pères leur concentration de TCDD dans le sang était d’au moins 20 picogrammes par gramme (pg / g) au moment de la naissance, ce qui signifie que les hommes étaient plus susceptibles d’avoir des filles que les garçons. Les chercheurs ont aussi prouvé aussi que la dioxine est dose-dépendante (c’est-à-dire que plus l’exposition à la dioxine est forte plus le risque sera élevé).

Le phénomène a pu être observé chez les hommes dont l’exposition à cette toxine était intense, mais, n’étant pas assez nombreuses pour l’expérience, rien n’a été démontré pour les femmes.


Une toxine à l’origine de plusieurs maux

Les dioxines sont principalement des sous-produits d’activités industrielles, mais peuvent également être produites par des phénomènes naturels comme les éruptions volcaniques et des incendies de forêt. Ces produits chimiques s’accumulent au cœur de la chaîne alimentaire, principalement dans le tissu adipeux des animaux. Le TCDD est le type le plus toxique de la dioxine, selon l’Organisation Mondiale de la Santé.

En outre, l’exposition à long terme engendre une altération du système immunitaire, du système nerveux en développement, du système endocrinien et de la fertilité. Mais en Europe, la Commission Européenne travaille pour faire interdire les produits potentiellement dangereux, dont la dioxine.

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire