Né à 25 semaines, un grand prématuré est sauvé grâce à beaucoup d’amour

Mhairi Morris a donné la vie à son bébé à seulement 25 semaines de grossesse. Et c’est avec une montagne d’amour qu’elle et son conjoint on sauvé leur tout-petit.

Mhairi Morris perd les eaux à 20 semaines de grossesse après une rupture prématurée des membranes. Pessimistes, les médecins déclarent que l’enfant est non viable et conseillent aux parents, l’avortement.

Mais la jeune femme de 34 ans, fermement opposée à cette décision décide de garder son petit garçon. « Ils ne voulaient pas le voir comme un enfant, ils l’appelaient le fœtus non viable. Ils étaient froids et j’étais dévastée. Ils ne lui ont pas donné une seule chance », a confié Mhairi.

Son bébé ne pesait que 500 grammes et a eu à la naissance quelques soucis avec ses poumons. Mais pour Mhairi et Paul, la joie de voir leur fils en vie après avoir entendu qu’il n’y aurait aucun espoir est un soulagement et un véritable bonheur. Une fois toutes ses organes développés, le petit Jett a enfin pu respirer normalement.

grand premature sauve par lamour de sa maman


Aujourd’hui âgé de un an, le petit bonhomme se porte comme un charme et est en parfaite santé. Alors c’est certain, si sa maman n’avait pas défié les médecins, ne s’était pas battu pour son enfant, ce petit bout de chou n’aurait jamais vu le jour.

A savoir que Mahri Morris a été diagnostiquée un peu plus tard, avec une anomalie d’insertion du placenta (placenta praevia), qui s’insère trop bas, sur le segment inférieur de l’utérus, ce qui peut s’avérer être très dangereux.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire