Un garçon de 13 ans s’improvise sage-femme pour aider sa mère à accoucher

Audrey Flouret, mère de famille âgée de 32 ans et originaire du Pas-de-Calais, ne devait pas accoucher avant le 15 septembre prochain. Et pourtant dans la nuit du 25 août elle a mis au monde son petit bébé avec l’aide de son fils de 13 ans, selon les informations du Nord Littoral.

Le jeune Diego est un héros ! Alors que Audrey Flouret et son compagnon Bruno Leroy, âgé de 30 ans, vont se coucher, la future maman commence à ressentir quelques douleurs au ventre. Mais pour la mère de famille, il n’y avait rien d’inquiétant. Seulement dans la nuit les douleurs liées aux contractions s’intensifient. Déjà mère de trois enfants, on n’apprend plus rien à Audrey Flouret. Interviewée par le site français, elle a confié : « J’ai tout de suite compris que le travail avait commencé et que j’allais accoucher. » À la maison, c’est la panique. Heureusement, le reste de la famille de la future maman vit près du couple et de leurs enfants. Elle demande alors à son compagnon de bien vouloir aller avertir la mère de cette dernière que le travail a commencé.

Pas le temps d’aller à l’hôpital

Diego, son fils de 13 ans, lui prend alors le bras pour l’aider à s’installer sur les toilettes, afin de se sentir au mieux. Mais à peine était-elle assise qu’elle perdait les eaux ! Et il semblait que bébé avait très envie de découvrir le monde. En effet, la famille n’avait plus le temps de partir en direction de l’hôpital, car l’accouchement était imminent. Son fils l’a alors aidée à se relever, et elle a mis au monde son bébé dans la minute qui a suivi racontait-elle au site français. Elle poursuit : « Diego a tenu sa petite sœur avec moi avant que le reste de la famille ne vienne nous épauler. »

Tout le reste de la famille a participé à l’accouchement

Quelques secondes plus tard, Céline, la sœur d’Audrey Flouret est arrivée afin d’aider sa nièce à pousser son premier cri et enfin, Lenzo, le fils du couple, âgé de 10 ans a annoncé l’heure de la naissance de cette petite choupinette appelée Myla : 3h52. Évidemment, la mère d’Audrey Flouret est arrivée à temps, mais est restée devant la porte d’entrée à attendre les secours, en panique ! Les pompiers ont fini par arriver, et ont emmené Myla et ses parents au centre hospitalier Duchenne, à Boulogne-Sur-Mer. La petite puce a ensuite été transférée en service néonatalogie puisqu’elle ne pesait que 2,460 kilos.


Aujourd’hui, tout va pour le mieux. Et la famille va pouvoir rentrer bientôt chez eux : « On rentre ce jeudi, jour de la rentrée des classes. On s’en souviendra… » Un accouchement des plus insolites, que la famille ne risque pas d’oublier ! Et particulièrement Diego, qui a aidé à mettre au monde sa petite sœur. À ce propos, les parents lui ont fait un beau cadeau : « Je voudrais donner un grand coup de chapeau à mon fils Diego qui du haut de ses 13 ans a fait preuve d’un courage exemplaire. Nous avons décidé de le choisir comme parrain. » La maman a tenu à préciser qu’elle n’oubliait personne car tous ont participé dans cet accouchement ! Eh oui, c’est beau le travail d’équipe !

Quant à la déclaration de naissance de Myla, rien de n’est passé comme prévu non plus ! En effet, puisque la mère a accouché chez elle, alors puisque le placenta est resté à leur domicile la déclaration doit s’y faire également. Quand la famille est arrivée à la mairie, Etienne Maes, le maire du village a confié au journal, avec humour : « Je pense que ça fait plus d’un demi-siècle que ça n’était pas arrivé à Colembert. On ne retrouvait plus le formulaire. » Heureusement tout est bien qui finit bien !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire