Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Etats-Unis : plus de 400 femmes enceintes et 7 nourrissons touchĂ©s par Zika

Etats-Unis : plus de 400 femmes enceintes et 7 nourrissons touchés par Zika

Selon les informations des Centres pour le contrÎle et la prévention des maladies, 400 femmes enceintes ont été touchées par le virus Zika aux Etats-Unis. Mais également trois autres nourrissons ont également été diagnostiqués avec le virus, ce qui fait un total de sept nouveau-nés infectés.

La CDC, dont le quartier gĂ©nĂ©ral est situĂ© prĂšs d’Atlanta, est la principale agence gouvernementale amĂ©ricaine en matiĂšre de protection de la santĂ© et sĂ©curitĂ© publique. RĂ©guliĂšrement, elle alerte les AmĂ©ricains quant aux ravages que fait ce virus et qui prennent de plus en plus d’ampleur. En effet, selon la CDC, une femme ayant Ă©tĂ© infectĂ©e sans pour autant avoir voyagĂ© Ă  l’Ă©tranger, la crainte d’une contamination se fait ressentir Outre-Atlantique.

VoilĂ  pourquoi cet organisme a accordĂ© 60 millions de dollars de subventions aux États-Unis, jeudi 21 juillet dernier. Et si la crainte se fait ressentir, c’est Ă©galement en raison du nombre de femmes enceintes diagnostiquĂ©es comme ayant Ă©tĂ© infectĂ©es par Zika : 400 femmes enceintes ce jour, tandis qu’il y en avait 364 la semaine derniĂšre. Mais il y a encore plus inquiĂ©tant : Zika, qui peut Ă©galement transmettre la dengue, le chikungunya et la fiĂšvre jaune, prospĂšre dans les climats chauds mais son cousin, le virus Aedes albopictus, peut survivre dans les États du Nord, aux tempĂ©ratures plus fraĂźches.

Se protéger, le mieux possible

Le mieux est encore d’éviter de voyager dans les pays touchĂ©s par le virus Zika, comme les Antilles, la Guyane, mais aussi l’AmĂ©rique latine. Pour celles qui voulaient rejoindre leurs familles pour les vacances scolaires, il vaut mieux donc rester Ă  la maison. Ce qui permettra d’éviter d’ĂȘtre touchĂ©e et d’entraĂźner des complications de grossesse : en effet, ce virus peut entraĂźner des malformations congĂ©nitales chez le fƓtus (microcĂ©phalie, surditĂ©, cĂ©citĂ©, retard mental
). Il est donc important d’assurer un suivi mĂ©dical pendant la grossesse si vous pensez avoir Ă©tĂ© piquĂ©e par un moustique Aedes (tigre) ou votre conjoint, car on sait maintenant que le virus se transmet aussi par voie sexuelle.

Pour l’instant, aucun traitement ni vaccin n’existent encore. VoilĂ  pourquoi le Dr Didier Musso, qui travaille sur ce virus depuis plusieurs annĂ©es Ă  Tahiti, avait recommandĂ© dans le New York Times que toutes les femmes enceintes en zone d’épidĂ©mie soient surveillĂ©es car, dit-il, « dans 80 % des cas d’infection, il n’y a pas de symptĂŽmes. »

Et en France  ?

Selon les les derniĂšres donnĂ©es de l’Institut de veille sanitaire (INVS), plus de 460 cas d’infection au virus Zika ont Ă©tĂ© enregistrĂ©s en France mĂ©tropolitaine depuis le 1er janvier dernier. Toutefois, selon l’INVS, il est peu probable qu’une Ă©pidĂ©mie Ă  grande Ă©chelle se propage. Et dans les DOM-TOM, la situation est sous contrĂŽle et en Martinique, selon l’INVS, elle est « stable ». En Guyane l’Ă©pidĂ©mie recule. Zika serait donc contrĂŽlĂ© en France… Mais Ă  l’Ă©chelle internationale ? Il y a quelques jours, un bĂ©bĂ© dont la mĂšre avec Ă©tĂ© infectĂ©e par Zika est nĂ© en Espagne avec une microcĂ©phalie. Comme quoi, les sĂ©quelles savent parfois passer les ocĂ©ans. Prudence, donc…

À lire absolument