Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » Elle devient maman et gagne son combat contre la maladie

Elle devient maman et gagne son combat contre la maladie

La belle histoire du jour est celle de Claire qui est devenue maman alors qu’elle a dĂ» lutter contre un cancer du col de l’utĂ©rus qui aurait pu lui coĂ»ter sa fertilitĂ©. GrĂące Ă  une Ă©quipe mĂ©dicale du CHU de Montpellier, elle a pu bĂ©nĂ©ficier d’une chirurgie moins invasive qui lui a permis de prĂ©server sa fertilitĂ© et de donner naissance Ă  une petite fille ce printemps.

Une opération rare et innovante

Il y a deux ans, Claire a dĂ©couvert qu’elle Ă©tait atteinte d’un cancer du col de l’utĂ©rus. GĂ©nĂ©ralement, ce type de cancer est soignĂ© par chirurgie, en pratiquant une hystĂ©rectomie, c’est-Ă -dire une ablation de l’utĂ©rus. La patiente devient alors infertile. Claire a ainsi Ă©tĂ© orientĂ©e vers le CHU de Montpellier pour y ĂȘtre prise en charge. LĂ  bas, les mĂ©decins lui ont proposĂ© une alternative, une chirurgie dĂ©licate mais permettant de prĂ©server sa fertilitĂ© : une trachĂ©lectomie Ă©largie ou cervicectomie. Cette opĂ©ration consiste Ă  retirer le col de l’utĂ©rus, une partie du vagin, les ganglions lymphatiques du bassin pour prĂ©server l’utĂ©rus. Cette chirurgie conservatrice est encore peu utilisĂ©e en France mais elle pourrait ĂȘtre utilisĂ© pour traiter les femmes de moins de 40 ans qui souhaitent ĂȘtre enceintes. AprĂšs le traitement, Claire a du vivre une longue pĂ©riode angoissante car la grossesse Ă©tait risquĂ©e (risque de fausse couche, de grossesse extra-utĂ©rine). Claire a nĂ©anmoins pu mener Ă  bien sa grossesse et devenir la maman comblĂ©e d’une petite LovĂ©a en mai dernier.

De l’importance d’un bon suivi gynĂ©cologique

Le cancer du col de l’utĂ©rus est un cancer dĂ» au papillomavirus. Toutes les femmes sont exposĂ©es Ă  ce virus mais seulement quelques unes seront en contact avec des virus oncogĂšnes (susceptibles de provoquer des lĂ©sions cancĂ©reuses) et prĂ©senteront un risque de dĂ©clencher un cancer du col au bout de plusieurs annĂ©es. Deux armes trĂšs efficaces existent pour lutter contre ce cancer : la vaccination qui est conseillĂ©e aux jeunes filles de 11 Ă  14 ans jusqu’Ă  19 ans et qui protĂšge Ă  90% contre les virus responsables du cancer du col et le frottis qui permet de dĂ©tecter trĂšs tĂŽt d’éventuelles lĂ©sions prĂ©-cancĂ©reuses pour les guĂ©rir rapidement. Le frottis est donc essentiel tout au long de la vie d’une femme : quand on est enceinte ou en projet parental, il est indispensable pour dĂ©tecter et traiter rapidement le moindre problĂšme.

À lire absolument