Devinez en quoi cette maman transforme son lait maternel ?

Le lait maternel, vous pensiez que ça ne servait qu’à nourrir bébé et à soigner les mamelons gercés ? Eh bien détrompez-vous ! Jasmine Overton, une femme de 37 ans, originaire du Queensland, en Australie, le recycle pour en faire… du savon !

Vous manquez de produit de beauté ? Vous souhaitez tester de nouveaux produits ? Ne bougez plus, voici une nouveauté dont vous n’avez probablement jamais entendu parler : du savon à base de lait maternel. Pour la petite histoire, cette idée est venue dans la tête de Jasmine Overton lorsque sa sœur, Chrystal, lui a dit qu’elle avait du lait en excès. Elle s’est alors demandé s’il n’était pas possible d’en faire des produits de beauté.

Jasmine a alors commencé à mélanger le lait de sa petite sœur avec plusieurs huiles, puis a transformé la mixture en barre de savon adoucissant et anti-rougeurs. Ce savon naturel soigne aussi l’acné et les démangeaisons, deux maux bien courants pendant la grossesse. Et l’Australienne ne s’est pas fait passer un savon par ses premières clientes, évidemment ses amies proches : le plébiscite a été au rendez-vous ! Interviewée par l’édition australienne du Daily Mail, elle a expliqué : « C’est plein de vitamines et de minéraux et donc c’est bon pour votre peau. » Elle a ajouté que ce savon est très personnel, puisqu’il est produit à partir du lait de la maman, une matière première forcément très… personnelle. Et ce n’est pas la sœur de Jasmine qui va dire le contraire ! Au quotidien australien, elle a expliqué qu’elle et ses enfants ont la peau très sensible, et que ce savon est très bon pour eux car il est crémeux et doux. Sans parler du sentiment d’appartenance qu’elle ressent forcément lorsqu’elle pense qu’il est fabriqué à partir de son lait…

jasmine-australienne-fabrique-savon-lait-maternel-savo2

jasmine-australienne-fabrique-savon-lait-maternel-savon

Le début de la vente

Cela fait maintenant quelques années que Jasmine a commencé ce nouveau projet, en s’essayant à différentes huiles comme l’huile de noix de coco, l’huile d’olive, l’huile de roulette, le beurre de karité, l’huile de tournesol, le beurre de cacao, ou encore le lait de chèvre. Au début, ses produits étaient uniquement destinés à ses proches. Mais depuis novembre dernier, elle a commencé à se rendre sur les marchés pour vendre ses produits cosmétiques. « J’ai appelé ma nouvelle entreprise « Rosie Posie Handcrafted Creations », a-t-elle expliqué au journal, « pour ma fille de 9 ans, Rosie », a-t-elle précisé. Et puisque sa sœur avait beaucoup de lait, elle en a alors donné à Jasmine pour qu’elle puisse le congeler et ainsi fabriquer ses savons. Grâce au bouche-à-oreille, la mère de famille a commencé à s’étendre, et fabrique maintenant de plus en plus de savon pour les membres de son entourage.

Voir Aussi

Elle espère maintenant pouvoir s’étendre un peu plus, et pouvoir faire de sa nouvelle passion, un véritable métier. Mais il va lui falloir trouver de nouvelles donneuses de lait maternel ! Ou se diversifier avec les traditionnels laits d’ânesse ou de jument…

jasmine-australienne-fabrique-savon-lait-maternel

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire