Que faire face au masque de grossesse ?

masque de grossesse-enceinte-neuf mois

Les taches pigmentaires sont le lot de nombreuses futures mamans, même quand elles se protègent sagement du soleil. Les hormones ont le chic pour mettre la mélanine sens dessus dessous et quoi que l’on fasse, on n’évitera pas le masque de grossesse. Ce n’est pas chic, mais c’est ainsi. Certaines d’entre nous résistent mieux, mais si nous avons naturellement la peau mate, on est quasiment certaines de pouvoir afficher un beau camaïeu de tons sur notre décolleté, le dessus des mains, le visage. Bref, tous les endroits où les rayons ultra violets viennent nous caresser.

Qu’est-ce que le masque de grossesse ?

Le masque de grossesse, ou mélasma, se manifeste par l’apparition de plaques pigmentées sur le visage. Les hormones produites durant la grossesse peuvent provoquer un dérèglement de la production de mélanine chez les futures mamans. Alors la moindre exposition aux rayons du soleil peut causer l’apparition de taches pigmentaires. Principalement sur le front, le menton et autour de la bouche. Le masque de grossesse se manifeste souvent entre le quatrième et le cinquième mois de grossesse et disparaît généralement après l’accouchement. Il peut se déclarer chez n’importe quelle femme enceinte. Cependant, les femmes aux cheveux bruns et à la peau mate y sont les plus sensibles.

Comment faire disparaître la masque de grossesse ?

Essayez de sauver les meubles en restant le plus possible à l’ombre, et en ayant toujours sur soi un stick protecteur SPF50. Histoire de ne pas en rajouter. On peut aussi, matin et soir, utiliser un produit dépigmentant et hydratant. Tant qu’à faire, pas la peine de rajouter des rides aux taches. Mais ne rêvons pas : si ces produits ont une certaine efficacité pour unifier le teint, ils n’effaceront pas totalement les irrégularités du teint. Les seules méthodes efficaces sont le laser – pratiqué par un dermatologue – et depuis peu la luminothérapie – pratiquée par un médecin esthétique.

Il existe aussi des appareils à utiliser à la maison, fonctionnant sur le principe des diodes lumineuses (LED). En s’exposant quelques minutes par jour, on constate une petite diminution de la pigmentation au bout d’un mois. Mais ces appareils étant assez coûteux, la meilleure solution consiste à consulter un dermatologue en vue de séances de laser.


Quand commencer le traitement contre le masque de grossesse ?

Les soins dépigmentants en crème ou sérum peuvent être appliqués pendant la grossesse. A condition qu’ils ne contiennent pas de vitamine A acide et de rétinol. En revanche, pour le laser ou la luminothérapie en cabinet de médecine esthétique, il est conseillé d’attendre que bébé soit sevré et que l’été soit passé. Inutile de programmer des séances à la fin du printemps, alors que les beaux jours arrivent. En effet, le traitement exige une abstinence totale d’exposition solaire entre les séances. Non remboursées par la Sécurité sociale, ces séances sont assez coûteuses. Les prix étant libres, il n’est pas inutile de vérifier les tarifs pratiqués dans différents cabinets médicaux.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire