Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus fertilitĂ© » Des chercheurs ont pu faire maturer in vitro des ovules, un espoir dans la lutte contre l’infertilitĂ©

Des chercheurs ont pu faire maturer in vitro des ovules, un espoir dans la lutte contre l’infertilitĂ©

Voila de bonnes nouvelles en matiĂšre de lutte contre l’infertilitĂ©, des chercheurs britanniques et amĂ©ricains ont pu faire maturer in vitro des ovules (ou ovocytes) humains. GrĂące Ă  cette avancĂ©e, les traitements de prĂ©servation de la fertilitĂ© vont pouvoir sans doute grandement s’amĂ©liorer.

Une Ă©tude qui pourrait bien mener Ă  un grand pas dans la lutte contre l’infertilitĂ©

Une Ă©tude publiĂ©e dans le journal Molecular Human Reproduction donne un vĂ©ritable espoir aux femmes qui suivent des traitements contre l’infertilitĂ©. Les Ă©quipes de recherche britanniques et amĂ©ricaines ont en effet rĂ©ussi Ă  faire mĂ»rir des ovules immatures en laboratoire. Certes, les rĂ©sultats sont encore faibles car sur une centaine d’ovules immatures, seuls 9 ont pu atteindre le stade d’ovule mature, mais ils sont trĂšs encourageants. MĂȘme s’il faudra encore plusieurs annĂ©es pour mettre au point un protocole fiable, les rĂ©sultats de cette Ă©tude ouvrent un formidable espoir pour les femmes infertiles. A l’avenir, cela pourrait notamment permettre de stoker de nombreux ovules immatures (en vue d’une fĂ©condation ultĂ©rieure) et d’éviter une rĂ©implantation de tissu ovarien pour les femmes ayant subit des traitements de chimiothĂ©rapie.

Maturation des ovules : comment ça marche ?

L’appareil gĂ©nital fĂ©minin Ă  un mode de fonctionnement trĂšs particulier et complexe. A l’inverse de l’homme qui produit des spermatozoĂŻdes en continu, l’appareil gĂ©nital de la femme est cyclique. Le processus de fabrication de gamĂštes (ou cellules sexuelles) passe par de nombreuses Ă©tapes. Chaque mois, plusieurs cellules sont sĂ©lectionnĂ©es au sein des ovaires pour devenir le futur ovule (ou ovocyte). Seul un ovule va ainsi maturer pour devenir la cellule sexuelle fĂ©minine (ou gamĂšte). Il va ensuite pouvoir ĂȘtre expulsĂ© lors de l’ovulation le 14Ăšme jour pour ĂȘtre Ă©ventuellement fĂ©condĂ©. La maturation des ovules est donc indispensable et ne peut se faire qu’au sein des ovaires. Les traitements d’infertilitĂ© sont donc complĂštement liĂ©s Ă  ce mĂ©canisme sĂ©lectif. Quand une femme commence un traitement il faut que ses ovocytes parviennent Ă  maturitĂ© pour pouvoir ĂȘtre ponctionnĂ©s. Il faut gĂ©nĂ©ralement qu’elle subisse un traitement hormonal contraignant pour que les ovules arrivent Ă  maturitĂ©. Quand une femme a subit un traitement de chimiothĂ©rapie, on doit rĂ©implanter le tissu ovarien que l’on avait prĂ©alablement retirĂ© avant le traitement et cette rĂ©implantation est parfois liĂ©e Ă  un risque de rĂ©introduction du cancer. Mais les rĂ©sultats des derniĂšres recherches semblent montrer une nouvelle voie


 

À lire absolument