Test de Hühner

Qu’est-ce que le test de Hühner ?

Lorsqu’un couple a des difficultés pour concevoir un enfant, le médecin peut prescrire un ensemble de tests pour trouver la source du problème, dont le test de Hühner.

En premier lieu, le médecin repère le moment de l’ovulation, puis incite le couple à avoir un rapport sexuel. 6 à 12 heures après ce rapport, la patiente doit se rendre dans un laboratoire ou chez son gynécologue pour un prélèvement de la glaire du col de l’utérus. Ce prélèvement permet d’apprécier le nombre, la mobilité et la vitalité des spermatozoïdes présents.

Si l’examen révèle la présence de nombreux spermatozoïdes mobiles, le test de Hühner est déclaré positif. À l’inverse, si les spermatozoïdes sont immobiles et/ou rares, le test est négatif : la glaire empêche le passage des spermatozoïdes, et donc entrave le développement d’une grossesse.

Pourquoi le test de Hühner est important ?

Parce qu’il permet de comprendre pourquoi un couple n’arrive pas à avoir un enfant. L’identification du problème peut ainsi orienter le couple vers d’autres techniques pour concevoir.

En savoir plus sur le test de Hühner

Deux types d’analyses sont réalisées sur le prélèvement. Tout d’abord, l’analyse de la quantité et de la mobilité des spermatozoïdes. En temps normal, on doit ainsi pouvoir observer 5 à 10 spermatozoïdes mobiles par champs. Un résultat insuffisant impose la recherche d’anticorps anti-spermatozoïdes et un spermogramme.

L’autre analyse consiste en l’analyse de la quantité et la qualité de la glaire cervicale. La glaire est considérée de bonne qualité si le score de Insler est supérieur à 8. Si le score est jugé insuffisant, l’administration d’un inducteur de l’ovulation ou encore une supplémentation en œstrogènes peut augmenter la qualité de la glaire.

Nos articles sur le test de Hühner

Les causes de la stérilité masculine


Les causes de la stérilité féminine

 

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire