Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Comment deux grossesses consĂ©cutives peuvent affecter le corps d’une femme ?

Comment deux grossesses consĂ©cutives peuvent affecter le corps d’une femme ?

©Stephanie Rothstein Bruce/Instagram

Stephanie Rothstein Bruce est une athlĂšte, mais aussi une maman de deux petits bouts, ĂągĂ©s de 21 et 6 mois. Seulement 15 mois sĂ©parent la naissance de ses deux fils, et son corps l’a vraiment ressenti. La sportive, originaire d’Arizona aux États-Unis, poste trĂšs souvent des photos d’elle sur son compte Instagram en train de courir mais aussi de son corps. Elle assume totalement son corps aprĂšs sa grossesse.

Pas facile pour une femme de retrouver son corps aprĂšs la grossesse. Certaines ont des facilitĂ©s Ă  perdre le poids qu’elles avaient pris, d’autres travaillent dur Ă  la salle de sport pour se muscler, et d’autres ne trouvent tout simplement pas le temps. Si de nombreuses jeunes mamans assument leur nouveau corps en dĂ©clarant  la guerre aux diktats de la minceur, Stephanie Rothstein Bruce, elle, continue sa passion (Ă  savoir la course Ă  pied), tout en sachant trĂšs bien qu’elle aura bien du mal Ă  retrouver un corps athlĂ©tique. La faute Ă  ses deux grossesses consĂ©cutives


©Stephanie Rothstein Bruce/Instagram

©Stephanie Rothstein Bruce/Instagram

Elle n’a pas peur de montrer ses vergetures

Actuellement, Stephanie Rothstein Bruce, 32 ans, s’entraĂźne activement pour participer aux Jeux Olympiques qui auront lieu Ă  Rio, au BrĂ©sil en 2016. Elle a fait une pause de deux ans dans sa carriĂšre professionnelle afin de devenir maman, un choix qu’elle ne regrette absolument pas. Au magazine Self, elle a racontĂ© : « J’espĂšre que plus d’athlĂštes fĂ©minines ne vont pas attendre la fin de leur carriĂšre pour devenir maman. »


La jeune maman poste rĂ©guliĂšrement des photos de son « ventre momie » sur son Instagram, laissant apparaĂźtre ses vergetures. À ce propos, Stephanie Rothstein Bruce confie qu’elle aimerait redonner confiance aux autres : « Vous pouvez toujours redevenir sportive : avoir des objectifs, ĂȘtre une maman, avoir des imperfections et ne pas en ĂȘtre gĂȘnĂ©e, mais aussi avoir confiance en vous. »

©Stephanie Rothstein Bruce/Instagram

©Stephanie Rothstein Bruce/Instagram

Mais ce n’est pas parce qu’elle a rechaussĂ© ses baskets que la maman n’est plus lĂ , bien au contraire ! RĂ©cemment, avant de participer Ă  un championnat, l’AmĂ©ricaine avait tirĂ© son lait maternel juste avant la course !

Le jogging pendant la grossesse

Durant sa deuxiĂšme grossesse, la sportive continuait encore de courir. Mais attention, lorsqu’on court, on tape du pied, ce qui n’est pas forcĂ©ment bĂ©nĂ©fique pour le fƓtus car cela bloquĂ© la circulation sanguine. Faire du sport durant la grossesse oui, mais pas n’importe lesquels. Par exemple la danse, la gymnastique douce, le yoga, la natation ou encore la marche rapide sont compatibles. Mais pensez Ă  respecter votre rythme, reposez-vous et surtout, buvez beaucoup d’eau ! Pensez Ă©galement Ă  vous Ă©tirer Ă©normĂ©ment afin d’éviter les blessures. Si votre mĂ©decin vous conseille d’arrĂȘter, faites-le, mais en douceur en rĂ©duisant le temps de vos sĂ©ances de sport.


Au contraire, la musculation ou le fitness est un sport qui peut se rĂ©vĂ©ler dangereux si vous venez Ă  porter des poids trop lourds. Il est donc prĂ©fĂ©rable de demander l’avis de votre mĂ©decin pour continuer Ă  pratiquer une activitĂ© physique.

©Stephanie Rothstein Bruce/Instagram

©Stephanie Rothstein Bruce/Instagram


À lire absolument