Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Pourquoi le co-dodo serait une source d’angoisse chez la maman ?

Vous êtes adeptes du co-dodo ? Eh bien cette pratique n’est peut-être pas aussi bonne que vous le pensiez. Selon une étude américaine réalisée par le Dr Teti, professeur du développement humain et de la famille, et publiée dans la revue médicale Developmental Psychology au mois d’août 2016, le co-dodo serait une source de stress chez la maman quand bébé est âgé de plus de 6 mois.

Le co-dodo, qu’est-ce-que c’est ?

C’est le fait de laisser dormir bébé dans le même lit et/ou dans la même chambre que ses parents. Pour arriver à cette conclusion, le médecin Dr Teti a demandé à 139 familles de Pennsylvanie parents de bébés âgés entre 1 et 12 mois, si elles étaient d’accord pour que être filmées dans leur chambre à coucher. Alors si le co-dodo a bien des avantages comme ne pas se lever en pleine nuit pour voir bébé qui pleure, veiller sur lui pendant qu’il dort, être plus près de lui pour ensuite pouvoir le nourrir… cette pratique n’aurait pas que des avantages.

Dormir avec son bébé de 6 mois rendrait la maman plus irritable

Alors qu’ils visionnaient les enregistrements, les experts ont remarqué que les parents qui dormaient encore avec leur bébé de 6 mois ou plus avaient tendance à se réveiller plus souvent au cours de la nuit, à être plus irritable au lever, et moins sensibles avec leur nourrisson au moment du coucher. Et les plus touchées sont les mamans ! On ajoute à cela un sommeil plus fragmenté, et une vie intime avec leur mari parfois affectée (la nuit et le lit ne sont pas les seules occasions de galipettes coquines, mais dans un agenda de jeunes parents débordés et épuisés, ce sont des occasions de rapprochement assez faciles)… Si bébé fait ses nuits, il est peut-être temps de passer à l’étape suivante et de réserver le co-dodo aux nuits difficiles et cauchemardesques ?

Mais selon le professeur Teti, le fait que cette étude se déroule aux États-Unis n’est pas un hasard. En effet, outre-Atlantique, cette pratique du co-dodo reste encore mal vue et vivement critiquée, ce qui ajoute un effet de stress en plus. En Europe, selon les pays, les réticences officielles restent fortes mais dans la pratique, de nombreux parents épuisés finissent par pratiquer au moins ponctuellement le co-dodo.


Le co-dodo en France ça donne quoi ?

En France, le cododo classique (bébé dans le grand lit des parents) ne remporte pas l’adhésion de tous les professionnels de la santé. Si certains pointent du doigt les risques d’étouffement et d’hyperthermie qui peuvent provoquer le décès du nourrisson, d’autres soulignent avec pertinence que beaucoup de mamans prennent bébé dans leur lit pour faciliter l’allaitement. Si vous êtes adeptes de cette pratique, pensez bien à respecter quelques règles que votre sage-femme vous expliquera : il faut faire attention que bébé ne puisse pas tomber du lit et le matelas doit être ferme et plat, il faut éviter les couettes, dégager la tête de bébé et supprimer l’obstacle que représente un oreiller dans lequel bébé pourrait enfouir son nez. En effet, si le cosleeping divise réellement, c’est surtout au niveau du danger d’étouffement que présente cette pratique les premières semaines, quand bébé n’a pas encore le réflexe de dégager son nez en cas de gêne respiratoire. C’est rare, mais ça arrive hélas, comme en témoignent de nombreux parents membres d’une association de prévention de la mort subite du nourrisson. Ceci étant, il y a plusieurs manières de pratiquer le co-dodo. Et la plus sécurisante est incontestablement le petit lit à approcher ou à arrimer au lit des parents pendant les premières semaines.

Etude ou pas, pratiquez le co-dodo si vous le souhaitez mais en respectant les règles de sécurité. Et pensez aussi à prendre soin de vous : si le co-dodo trouble votre repos car vous gardez toujours un œil ouvert sur bébé, il faut peut-être, au moins pendant quelques nuits, faire lit à part avec bébé ?

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire