Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

Cette maman accouche dans l’eau sous hypnose et avale son placenta

Un accouchement atypique pour cette maman britannique ! Georgina Girasoli a choisi d’accoucher dans l’eau et sous hypnose de son premier enfant, Leo, né au mois d’août dernier. Malgré ce moment peu banal, la jeune femme pense après coup que cette technique lui a permis un accouchement sans douleur.

georgina 2

 

De plus, Geogina a choisi d’avaler son placenta qu’elle a mélangé à un smoothie pour se remettre plus facilement de sa grossesse. La jeune femme de 31 ans décrit son expérience au Dailymail : « Manger son placenta est supposé remplacer vos hormones et ajouter les vitamines et les minéraux qui ont été nécessaires au bébé ces derniers mois. »

La jeune femme admet que son idée a dégoûté pas mal de personnes de son entourage et qu’elle n’aurait pas pu ingérer son placenta d’un bloc : « Je suis d’accord que ça a l’air dégoûtant et je n’aurais pas pu le manger cru ou cuit comme un steak, donc mon mari me l’a mixé avec des fruits pour en faire un smoothie. »

smoothie placenta

Avaler son placenta pour éviter le baby blues ?

Très heureuse d’avoir franchi le pas, Georgina a même trouvé certains bienfaits à ce smoothie peu commun : « Je suis contente de dire que je n’ai pas eu de baby blues ou de dépression post-partum. » La mère du petit Leo émet tout de même quelques réserves:  » Je ne suis pas certaine que c’est grâce au fait que j’ai avalé le placenta, mais je pense quand même que ça valait le coup au cas où, et je le referai la prochaine fois. »

georgina baby bump

 

Un accouchement naturel et supportable sans anesthésie

Bien que sceptique quand aux bienfaits de l’accouchement sous hypnose, Georgina Girasoli déclare qu’elle a vécu son accouchement en toute sérénité malgré la douleur des contractions. L’accouchement sous hypnose enseigne des techniques de méditation et d’auto-hypnose, pour permettre à la future maman de se relaxer pour que le travail se fasse en douceur.

La Britannique révèle qu’elle n’a souffert que de trois heures de travail pendant son accouchement. Elle déclare: « Même si ce n’était pas une promenade de santé, à aucun moment je n’ai eu besoin d’aide pour soulager ma douleur. »

Très heureuse, la jeune maman ajoute: « Leo est né très calmement et a à peine pleuré. Dès que je l’ai pris dans mes bras, je l’ai câliné contre ma poitrine et nous sommes encore restés 20 minutes dans l’eau. »

leo

En France, la technique d’auto-hypnose est de plus en plus valorisée dans les hôpitaux pour gérer la douleur avant, pendant et après une opération, et notamment dans les maternités. Par contre, le placenta est considéré comme un déchet hospitalier et ne peut être remis aux parents après l’accouchement.


Seules les femmes qui accouchent à domicile peuvent disposer de leur placenta. Et toutes ne mangent pas leur placenta, même si ce rituel est actuellement très tendance. Mais les médecins rappellent toutefois manger son placenta peut exposer la maman à des risques infectieux.

 

georgina 1

 

couple leo

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire