Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Ces cancers du sein détectés pendant la grossesse qui se soignent

Lors de la 10ème conférence sur le cancer du sein qui se tient actuellement du 9 au 11 mars, une étude a révélé que 1 femme sur 10 atteinte du cancer du sein avait découvert sa maladie pendant sa grossesse ou peu de temps après. L’association britannique de soutien pour ces femmes atteintes de cancers du sein, Breast Cancer Care, a tenu à mettre en lumière certains chiffres qui restent alarmants mais il convient également de souligner l’importance des avancées médicales relatives à la prise en charge de ce cancer et ce même pendant une grossesse.

Le cancer du sein, une maladie liée à l’âge

L’étude a interrogé 500 femmes de 45 ans ou moins, toutes atteintes d’un cancer du sein. Outre ces chiffres qui dévoilent que 1 femme sur 10 a découvert son cancer pendant ou peu après sa grossesse, l’étude pointe du doigt le fait que ce nombre est en perpétuelle augmentation : environ 5600 nouveaux cas de cancer du sein sont détectés chaque année dans le monde et ce dans la même tranche d’âge étudiée.

Plus précisément, il a été révélé que sur ces 500 femmes, 39% ont été soignées alors que leur(s) enfant(s) étai(en)t âgé(s) de moins de 5 ans. 53% de ces femmes admettent avoir peur de ne pas pouvoir s’occuper correctement de leur bébé alors même qu’elles doivent subir un traitement pour mettre à mal le cancer. Ce qui est le plus alarmant, c’est que 66% ont peur de ne pas voir grandir leur(s) enfant(s) à cause de la maladie. Ces pourcentages révèlent bien, outre l’aspect purement médical, l’importance de l’impact émotionnel dans la lutte contre le cancer chez ces femmes qui tentent également de devenir mères. Et ce à n’importe quel prix.

Ce que souligne également l’étude menée par l’association Breast Cancer Care, c’est que les cancers du sein sont bien différents selon l’âge. En effet, de nos jours, les femmes deviennent mères de plus en plus tardivement et donc leur risque de développer un cancer du sein s’accroît considérablement. Une femme âgée de moins de 29 ans a un risque sur 1950 de développer ce cancer alors qu’une femme âgée entre 40 et 49 ans a un risque sur 48.

Des traitements sont possibles pendant la grossesse

Même si ces chiffres sont alarmants, il ne faut pas oublier un point essentiel : les cancers du sein détectés pendant la grossesse se soignent et se soignent même de mieux en mieux. Normalement, un diagnostic est établi dès la première visite de grossesse où un examen mammaire est réalisé. S’il est détecté donc au début de la grossesse, plusieurs choix s’offrent à aux femmes. Il peut être question rapidement d’une interruption médicale de grossesse car la chimiothérapie qui va être prescrite peut avoir des effets toxiques sur le fœtus. Dans le cas où la maman souhaite garder le bébé, un traitement de chimiothérapie est effectué mais uniquement à partir du 2ème trimestre de grossesse. Pour recevoir des traitements complémentaires, la maman doit attendre la fin de sa grossesse.

Pour les femmes enceintes dont le cancer du sein est détecté pendant le 2ème ou le 3ème trimestre, un traitement de chimiothérapie réalisé par l’oncologue et le gynécologue est tout à fait envisageable et ce jusqu’à deux ou trois semaines avant l’accouchement. Sachant que le traitement peut reprendre dès la 2ème semaine après la naissance du bébé. Il est d’ailleurs étonnant de constater que les femmes enceintes résistent mieux à la chimiothérapie d’une autre personne : elles vomissent moins et ont un état général très souvent excellent.

Le combat psychologique, une étape primordiale

Les grossesses gérées avec cancer du sein le sont de mieux en mieux et c’est tant mieux surtout quand on sait que 200 à 300 femmes par an, en France développent ce type de cancer pendant la grossesse. Un chiffre inquiétant mais qui peut rassurer quand on connaît toutes les implications médicales soulignées précédemment. Néanmoins, ce qui rend la tâche plus compliquée, c’est quand on sait que ce cancer très agressif pousse certaines futures mamans à douter de leurs capacités à être mère. Il est en effet compliqué de se consacrer entièrement à sa grossesse quand on apprend que l’on est atteinte d’une maladie grave.

En plus de l’angoisse de la mort, il n’est pas facile de combiner la chimiothérapie, la grossesse et le cancer. Cependant, beaucoup de femmes enceintes se rattachent à l’idée afin de combattre le cancer et ainsi avoir la chance de donner la vie et d’être là pour le bébé. Un grand bravo à toutes ces mamans courageuses qui se battent contre la mort pour donner la vie.

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire