Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Alors qu’elle n’y croyait plus… elle devient maman de quadruplĂ©s

Alors qu’elle n’y croyait plus… elle devient maman de quadruplĂ©s

Cette jeune femme pensait ne plus pouvoir fonder une famille. AprĂšs avoir fait 4 fausses couches, elle Ă©tait proche de renoncer. Mais son vƓu de devenir maman a Ă©tĂ© exaucé  et Ă  plusieurs reprises ! Eh oui, car cette Anglaise est devenue maman de quadruplĂ©s
 alors qu’elle n’avait mĂȘme pas eu recours Ă  une FIV. Le destin nous joue parfois de sacrĂ©s tours


4 fausses couches en 4 ans

Grace et James Slattery, des Irlandais de 32 et 33 ans, ont passĂ© quatre ans Ă  tenter d’avoir un enfant. Mais ils n’ont subi que des dĂ©ceptions, Grace ayant fait 4 fausses couches
 DĂ©vastĂ©s, ils n’ont pas voulu se lancer dans une fĂ©condation in vitro, et pensaient n’avoir jamais d’enfants. Et c’est juste Ă  ce moment-lĂ  qu’ils ont appris l’extraordinaire nouvelle. De deux ils sont passĂ©s Ă  une famille de six !

Maman quadruples 1

Comme nous informe le Daily Mail, pour les mĂ©decins, la grossesse multiple de Grace a vraiment Ă©tĂ© considĂ©rĂ©e comme un miracle. Car il n’y a qu’une chance sur 10 000 d’avoir des quadruplĂ©s naturellement. AprĂšs tout ce qu’ils ont traversĂ©, pour le couple d’irlandais leurs bĂ©bĂ©s sont vraiment des miracles. AprĂšs 32 semaines de grossesse, Grace a accouchĂ© par cĂ©sarienne de trois filles et un garçon. Son Ă©poux James et elle ont accueilli Amelia Helen, Mollie Rose, Lily-Grace May et Lucas James.

L’un des quatre enfants en mauvaise santĂ© mais sauvĂ©

Les parents ont eu droit Ă  un deuxiĂšme miracle avec leur petite Amelia. En effet, celle-ci est nĂ©e avec un problĂšme de santé : une hernie diaphragmatique congĂ©nitale, qui crĂ©e comme un trou qui permet aux organes de changer de place (les viscĂšres peuvent par exemple entrer dans le thorax). À tel point que les mĂ©decins pensaient qu’elle dĂ©cĂ©derait quelques heures aprĂšs sa naissance. Heureusement, une opĂ©ration a pu ĂȘtre rĂ©alisĂ©e, qui a Ă©tĂ© couronnĂ©e de succĂšs. La petite va dĂ©sormais bien, mais elle doit tout de mĂȘme passer de temps en temps des examens mĂ©dicaux.


Maman quadruples 2

Grace l’avoue, s’occuper de quadruplĂ©s c’est « beaucoup de travail » et mĂȘme son mĂ©tier d’assistante maternelle « ne [l’avait] pas prĂ©parĂ©e Ă  ça ». 35 couches par jour, tous les repas
 La maman est trĂšs occupĂ©e, c’est sĂ»r, mais satisfaite.

Aujourd’hui l’heureuse famille se prĂ©pare Ă  fĂȘter NoĂ«l. Les petits de sept mois maintenant sont trop mignons dans leurs pyjamas de PĂšre NoĂ«l ! Leur maman a hĂąte de leur offrir leurs oursons Mickey, car ils adorent le monde de Disney. Et ils ont mĂȘme un « CD de musique de NoĂ«l », qui les apaise !

Grace Slattery a d’ailleurs tenu Ă  encourager les parents Ă  ne pas dĂ©sespĂ©rer et Ă  ne pas abandonner leur projet d’avoir des enfants, si c’est ce qu’ils dĂ©sirent vraiment. Comme elle le confie, si son Ă©poux et elle avaient laissĂ© tomber ce beau rĂȘve, ils n’auraient jamais eu ces adorables bambins.

Maman quadruples 3


À lire absolument