Fille ou garçon : je peux choisir le sexe de mon bébé ?

Les filles sont douces et les garçons bagarreurs… C’est avec de tels lieux communs que les préférences pour une fille ou un garçon se sont forgées depuis la nuit des temps !

Les filles sont douces et les garçons bagarreurs… C’est avec de tels lieux communs que les préférences pour une fille ou un garçon se sont forgées depuis la nuit des temps !
Différentes méthodes et « potions magiques », pour déterminer
le sexe de l’enfant, ont vu leur succès s’accroître au fil des ans et des croyances. Petit récapitulatif de ce qui pourrait marcher…

Les hommes sont responsables du sexe du bébé

Messieurs réjouissez-vous ! La détermination du sexe de l’enfant est de votre fait. Le genre humain possède une carte génétique composée de 23 paires de chromosomes. C’est la dernière, la paire des chromosomes sexuels, qui détermine si l’on devient XX (femme) ou XY (homme). Selon que le chromosome Y soit rapide et combatif ou plutôt fatigué et déprimé, la sélection naturelle s’opèrera avec son lot de surprises.

Un régime alimentaire pour tenter de choisir le sexe du bébé

L’étude du docteur Papa, gynécologue obstétricien, basée sur le régime Stolkowski a permis de faire le lien entre le régime suivi par 6000 patientes selon leur désir de garçon ou de fille. En modifiant certains principes alimentaires, cela de façon rigoureuse et sur le long terme, 80% des femmes ont mis au monde un enfant du sexe désiré en modifiant l’acidité de leur vagin. Le régime fille consiste à privilégier le calcium et le magnésium et réduire le sodium (sel) et le potassium. Vous l’aurez compris, le lait, les yaourts, le fromage les fruits secs et, oh damnation, le chocolat vont devenir vos nouveaux amis !
A l’inverse le régime garçon est basé sur le sel. Viandes, poissons, pains et fruits doivent avoir votre préférence. Il n’y paraît pas, mais ces régimes sont difficiles à tenir sur la durée et leur réussite n’est fondée que sur votre volonté.

Faire l’amour la veille pour un garçon ou trois jours avant l’ovulation pour une fille

Ici tout est question de rapports sexuels. Faire l’amour 3 ou 4 jours avant l’ovulation, c’est mettre une option sur une petite fille. Pour un garçon, le rapport sexuel doit avoir lieu le jour même ou le lendemain de l’ovulation. Le mieux est de prévoir une petite abstinence pour que le futur papa mette toute sa puissance dans l’éjaculation. Petit détail qui a son importance, il faut connaître sa date d’ovulation.

La méthode Selnas, cher et sans fondement

Pas encore prouvée scientifiquement, cette méthode part du fait que l’ovule serait chargé électriquement et qu’il produirait une attraction tantôt positive, tantôt négative sur les spermatozoïdes. Un calendrier de fécondation permettrait de prévoir sur une période de 60 à 70 jours le moment le plus propice pour avoir une fille ou un garçon. Cette méthode a été testée sur un échantillon de 3000 femmes de novembre 1997 à avril 2003. Difficile là encore d’affirmer l’efficacité de la technique mais une information est incontournable : la méthode Selnas est payante ! Elle coûte aux alentours de 390 euros. Le remboursement est néanmoins prévu par le laboratoire qui délivre le calendrier en cas d’échec du résultat souhaité.

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.