Mon bébé peut-il manger salé ?

Plus bébé mange salé, plus il mangera salé adulte. Si on lui apprenait à se passer de sel ? Le Pr Jean-Michel Lecerf, chef du service nutrition à l’Institut Pasteur de Lille, nous éclaire sur le sujet…

Pourquoi limiter le sel chez les bébés ?

Les reins d’un bébé et d’un jeune enfant ne sont pas assez matures pour éliminer l’excès de sodium. Les laits infantiles ont un apport en sodium plus faible que le lait de vache, c’est pourquoi, entre autres raisons, il est recommandé de ne pas introduire le lait de vache avant au moins 2 ans. Qui plus est, c’est tout petit qu’on prend goût au sel et qu’on s’expose donc au risque d’hypertension artérielle.

Que veut dire limiter le sel ?

Ne pas en ajouter du tout ! Au début de la diversification, les parents ont tendance à saler les purées des bébés qu’ils trouvent trop fades, confondant leur ressenti gustatif d’adultes avec celui de leur enfant. Ils ont peur que leur enfant ne deviennent pas un gourmet, mais l’éducation au goût se fera naturellement, au fur et à mesure que bébé goûtera de nouveaux aliments. Pour en faire un gourmet, mieux vaut lui donner des légumes cuits à la vapeur et relevés d’épices plutôt que d’ajouter du sel !

Quels aliments limiter la première année ?

Selon le Secteur Français des Aliments de l’Enfance (SFAE), à 1 an, un certain nombre de bébés ont déjà mangé des frites ou des chips ! Un bébé qui grignote un biscuit classique ingérera plus de sodium que celui qui savoure un biscuit pour bébé. Attention au jambon non dessalé et au lait de vache qui contient 50 mg de sodium/100 ml contre 16 à 36 mg selon les laits infantiles.

Voir Aussi

Mais le sodium n’est-il pas nécessaire ?

Bien sûr ! Le sodium équilibre les liquides et les électrolytes à l’intérieur des cellules. Tous les mouvements d’eau cellulaire dépendent du sodium. Mais le minéral existe à l’état naturel dans les aliments, même les fruits en contiennent un peu ! Inutile d’ajouter son grain de sel industriel en plus !

À quel âge permettre l’ajout de sel ?

Si possible, jamais ! Mais dès que bébé mangera « comme les grands », il sera au bénéfice des ajouts de sel que vous vous autorisez et des aliments naturellement riches en sodium que vous cuisinerez. Appliquez au moins une règle simple, pour toute la famille : pas de salière sur la table !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire