L’abécédaire des maladies et leurs symptômes

don de sang de cordon

Malgré l’arrivée imminente des beaux jours, les épidémies saisonnières sont encore présentes. Alors pour éviter de se retrouver complètement désarmé face à un peu de fièvre et des vomissements chez bébé, Neuf Mois vous dévoile l’abécédaire des maladies les plus fréquentes.

On fait le point !

Angine

C’est le fameux mal de gorge. Les symptômes sont en général de la fièvre, des maux de tête, et une difficulté à déglutir. Bref bébé n’est pas au mieux de sa forme. Il faut consulter au plus vite notre médecin lorsque la fièvre est importante (38°C) et que bébé refuse de manger. Selon le type d’angine diagnostiquée virale ou bactérienne, le médecin prescrira un traitement à base d’antibiotiques.

Asthme

C’est une pathologie qui est souvent présente d’octobre à avril. Il s’agit d’une maladie respiratoire provoquée par différents facteurs (stress, pollens…). Les signes sont très facilement reconnaissables : une toux caractérisée par un sifflement lors de la respiration et parfois même gonflement de certaines parties du corps. L’asthme peut être lié à une bronchite ou un problème allergique mais dans tous les cas, il ne faut pas tarder à amener notre loulou chez le docteur dès l’apparition des premiers symptômes.

Bronchiolite

C’est une bronchite qui touche nos bébés de moins de 2 ans généralement après une rhino-pharyngite d’origine virale. Les symptômes qui doivent nous alerter sont une toux régulière, la respiration difficile et bruyante. Il est possible que notre bébé ait également un peu de fièvre. La rapidité d’une consultation est indispensable en particulier pour les bébés de moins de 6 mois. En effet, les difficultés respiratoires peuvent être fatales ! Ne jouons pas les infirmières et bannissons l’automédication avec un simple anti-toussif. Le médecin placera les enfants de moins de 3 mois sous assistance respiratoire.

Colique

Les coliques touchent nos bambins à partir de leur 4ème semaine jusqu’à 4 mois. Leur origine n’est pas toujours identifiée. La colique provoque généralement des maux de ventre mais pas obligatoirement de diarrhées. Il faut bien faire attention à l’attitude de notre bébé. S’il replie les genoux sur l’abdomen ou s’il souffre de flatulences, la consultation est inévitable.

Constipation

On peut parler de constipation de notre bout de chou s’il a moins de trois selles par semaines ou si leur volume est trop faible. Les maux de ventre font également partie des symptômes. Pour prévenir une constipation, il faut veiller à bien hydrater votre bébé et il faut privilégier une alimentation riche en fibres.

Eczéma

De 3 mois à 2 ans, notre loulou peut être touché par l’eczéma, cette maladie de peau. Une peau sèche favorise son apparition. Il faut être vigilante à l’apparition de petits boutons rouges couverts de vésicules suintantes sur le visage et dans les plis du corps et sur l’abdomen. Fortement désagréable à cause des démangeaisons, notre bébé doit faire face à des crises de sudation intense et parfois même de conjonctivite. N’attendons pas pour consulter. Rendez-vous dès les premiers symptômes chez notre pédiatre. L’eczéma sera traité par une crème à base de cortisone et un traitement antibiotique en cas d’infection.

Gastro-entérite

Souvent appelée grippe intestinale, cette inflammation virale des intestins s’attrape la plupart du temps en hiver. Les symptômes sont facilement reconnaissables : nausées, diarrhées et fièvre ! La consultation doit avoir lieu dès l’apparition des premiers symptômes. Pour éviter la gastro à bébé rien de plus simple : soyons vigilantes sur l’hygiène de bébé et de maman… Un lavage de mains réguliers après être allé aux toilettes et avant de passer à table est obligatoire !

Laryngite

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une inflammation du larynx. Elle peut se compliquer d’une angine ou d‘une bronchite. Les symptômes qui doivent nous alerter sont une forte gêne respiratoire, une toux grasse et parfois même une extinction de voix. Dès l’apparition des premiers symptômes, une consultation s’impose. Corticoïdes et antibiotiques sont à la base du traitement.


Méningite

C’est une maladie qui touche à la fois les enfants et les adultes. il existe des formes bactériennes et virales mais généralement les formes bactériennes sont plus graves. Fièvre, maux de tête, intolérance à la lumière, nuque raide (assez rare chez les bébés), teint gris, somnolence inhabituelle…Dès l’apparition des symptômes, il faut se rendre de toute urgence à l’hôpital. Une ponction lombaire est effectuée et en cas de méningite cérbro-spinale, l’enfant est mis sous antibiotiques. A noter que les vaccins sont très efficaces.

Otite

D’origine virale ou bactérienne, l’otite est bénigne. Plus fréquente chez les enfants de 6 mois à 1 an, l’otite moyenne est la conséquence d’un rhume, d’une rhinopharyngite ou d’une maladie infectieuse. Soyons attentives et observons bien le comportement de notre bébé. S’il se touche l’oreille et refuse son biberon allons consulter.

Rhinopharyngite

Il s’agit d’une inflammation du nez et de la gorge. Sa complication majeure est l’otite moyenne. Les signes sont les mêmes que ceux du rhume mais les écoulements nasaux peuvent être plus épais. Gêne respiratoire, maux de gorge, diarrhée complètent le tableau.

Sinusite

Cette inflammation touche souvent les enfants d’au moins 3 ans. Elle peut être d’origine allergique. Il faut être attentive lorsqu’une rhinopharyngite traîne trop en longueur. Le traitement peut être à base d’antibiotiques et d’anti-inflammatoires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire