En train de lire
Assistante maternelle : comment trouver la perle rare ?

Assistante maternelle : comment trouver la perle rare ?

La fin du congé de maternité approche à grand pas…c’est le moment de trouver une nounou pour garder bébé. Les amis nous ont vantés les mérites de telle ou telle assistante maternelle. Mais avant de nous arrêter sur une personne précise, il est important de passer par une petite sélection en gardant en tête que la future nounou s’occupera de bébé jusqu’à sa scolarisation et peut-être même au-delà.

D’ici quelques jours nous allons reprendre le chemin du boulot, il est grand temps de trouver une nounou pour garder bébé. Nous savons déjà comment elle devra être, mais comment la trouver ? Plusieurs options s’offrent à nous. Il y a les petites annonces bien sûr sur les sites spécialisés ou chez les commerçants mais les mairies proposent aussi une liste d’assistantes maternelles agrées.

Mais un des moyens le plus sûr de rencontrer une personne qui a de l’expérience, c’est de passer par un réseau. Les parents qui en ont déjà eu recours seront d’une précieuse aide. C’est le fameux bouche à oreille. Pour cela, pas de mystère, il faut parler de notre quête autour de soi : les copines, les collègues de travail, les commerçants… Aucune piste n’est à négliger.


Viennent ensuite les agences de recrutement. Un peu plus onéreuses, elles offrent néanmoins de nombreux avantages : elles effectuent à leur niveau un premier tri pour vérifier les compétences, les documents légaux et administratifs; ce qui diminue notre fardeau surtout si c’est la première fois que embauchons une nounou. Les associations contribuent aussi à nous aider dans notre recherche. En combinant ces facteurs, nos chances de rencontrer une nounou qui habite près de chez soi seront ainsi plus grandes.

La candidate de nos rêves

Une fois qu’on a trouvé les candidates potentielles, il est judicieux de dresser une petite liste de questions, histoire de mettre en situation et de voir son aptitude à réagir.
On ne choisit pas d’être nounou pour de l’argent ou pour rester chez soi… Il faut aimer les enfants et être motivée. La nounou qui nous répond qu’elle le fait par affection pour les petits mais qui s’éternise sur l’aspect financier du métier ou qui rechigne à l’idée de s’occuper de deux ou trois enfants n’a pas sa place dans notre liste des meilleures candidates.

Son expérience doit aussi être considérée. Même si elle présente d’excellentes références, elle peut avoir travaillé uniquement avec les grands enfants. Bébé lui n’a que trois mois, il lui faut une personne qui a l’habitude des petits. Son développement et son épanouissement physique et émotionnel en dépendent.


Et sa journée ? Comment l’organise-t-elle ? Une bonne nounou doit penser à l’éveil et à l’équilibre de bébé. Elle doit aussi être ouverte aux suggestions des parents.
Autant rayer de notre liste celle qui lui propose en guise d’activité d’éveil les dessins animés à la télévision. Par contre, celle qui suggère des jeux à deux, une petite histoire ou une ballade mérite toute notre attention.

Un minimum de compétences requis

Voir Aussi

Choisir une nounou c’est aussi lui confier la santé et la sécurité de notre enfant. Outre des questions sur ses préférences alimentaires si c’est elle qui s’occupe des repas du midi, il est bon de l’interroger sur des situations précises où la sécurité de bébé est en jeu. Laissons travailler notre
imagination… Bébé tombe sur la tête, il se blesse avec un objet dans la cuisine, il se fait mal au parc… Comment réagit-elle, qui appelle-t-elle en premier, peut-elle lui porter les premiers soins ? Une nounou qui a une notion de secourisme est un plus. Au cas contraire, on peut toujours lui suggérer d’en prendre et l’inciter voire lui offrir une formation.

Evidemment, cette séance ne sera pas exclusivement ponctuée par nos questions et ses réponses, un échange entre les deux parties est beaucoup plus enrichissant et nous éclaire davantage sur le choix de notre future nounou. A ne pas oublier dans la discussion les conditions de travail, les heures, les congés.


Qu’en pense bébé ? Ce serait sympa de le faire participer à l’entretien, histoire de vérifier s’il a un élan naturel envers la candidate. Idéalement, on pourra essayer de rencontrer cette personne alors qu’elle garde d’autres enfants. L’observation nous révèlera alors beaucoup sur ses capacités à s’occuper d’enfants.

Ce n’est qu’après avoir vu toutes les candidates, trois environ, qu’on pourra prendre une décision. Notre cœur de maman saura nous guider vers celle qui s’occupera le mieux de notre enfant. Et n’oublions pas que le papa aura aussi son mot à dire !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire