Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

Comment éveiller tous les sens de bébé pour le faire progresser ?

sens-progresser-bébé-neuf-mois

La vue, l’ouïe, l’odorat sont intimement mêlés dans les progrès cognitifs du tout-petit. Nous avons rencontré Karine Durand, maître de conférences au Centre européen des sciences du goût de Dijon, pour aider bébé à progresser et tirer profit de chaque instant.

La vision à la naissance étant très floue, peut-on dire qu’elle est un sens « mineur » pendant les premières semaines chez bébé ?

Non. Cette vision, qui s’affine doucement, est parfaitement adaptée à ses débuts dans le monde et à ses besoins. Ce serait une catastrophe et générateur d’angoisse s’il voyait le monde avec nos yeux ! Sa vision floue protège bébé de toutes les informations visuelles qu’il reçoit : un nouveau-né a besoin, avant toute chose, de voir ceux qui prennent soin de lui. À ce stade-là de la vie, cette vision floue du monde est fondamentale et nécessaire pour son équilibre.

Que distingue bébé à la naissance ?

Plein de choses ! À condition qu’un objet soit présenté à une bonne distance, soit, pour un nouveau-né, à 30 ou à 40 cm de lui. C’est aussi la distance qui sépare le sein du visage de sa maman. Si l’objet n’est pas trop éloigné, présente certaines caractéristiques, est gros et fortement contrasté, qu’il est en mouvement, ce qui est mieux pour attirer son attention, bébé peut distinguer un certain nombre de détails, en particulier le visage de sa maman, qu’il a appris à reconnaître.

Bébé voit-il en noir et blanc, et quand perçoit-il les couleurs ?

Aujourd’hui, on est revenu sur la position extrême qui consistait à dire que bébé ne voyait qu’en noir et blanc. Certaines recherches récentes montrent que le nouveau-né serait sensible à des différences chromatiques. Il ferait, par exemple, une distinction entre le blanc et le rouge vif, entre le blanc et le vert vif. Ce n’est pas encore une perception de couleurs comme celle des adultes mais si on lui montre une page blanche que l’on change pour du rouge, il réagit. Il serait déjà sensible à certaines couleurs. Le fait de ne pas distinguer les couleurs est un problème de maturation des cellules nerveuses et de l’œil en général. Cela dit, ce n’est pas avant l’âge de 2 ou 3 mois que les bébés perçoivent une large gamme de couleurs, équivalente à celle des adultes. Il faut lui laisser le temps de progresser.

Les parents doivent-ils adapter leurs gestes à bébé ?

Les parents s’adaptent très bien à leur bébé, aussi bien au niveau du geste que de la voix. Ils ajustent leur comportement au développement de leur bébé de façon intuitive et sans en avoir réellement conscience. Quand on s’adresse à un bébé, on parle ce que l’on appelle « le langage bébé », très caractéristique d’une interaction adulte/jeune enfant. On est plutôt dans les aigus, on répète des phrases simples, on réduit le rythme, on parle lentement. Les enfants font la même chose lorsqu’ils sont face à un nouveau-né. Le réflexe est le même au niveau des gestes. Comme pour permettre au bébé de digérer les informations et progresser.

Si les gestes sont rapides, il ne peut pas comprendre l’information. Sauf dans l’interaction: si, par exemple, on secoue un hochet très vite, cela attirera forcément l’attention de notre tout petit. Pour faire évoluer sa vision, il faut donc lui présenter un jouet et le déplacer lentement. Un nouveau-né de quelques minutes le suivra déjà du regard. Si son œil n’a pas encore la force musculaire nécessaire pour le suivre en continu, il aura quand même su détecter le jouet. Et il le regardera avec beaucoup d’attention. Dès les premières heures de sa vie, bébé est éveillé. Il est déjà dans l’observation…

La marche de bébé dépend-elle de la vision ?

Pour marcher, c’est mieux en effet d’avoir une bonne vue, mais ce n’est pas parce qu’un enfant voit mal qu’il marchera mal ou pas du tout. Même si c’est plus tard que les autres, les enfants aveugles finissent par marcher ! Ce n’est pas parce qu’un petit marche plus tard qu’il a forcément des problèmes de vue. Il n’y a pas de différence entre les bébés qui marchent à 11 mois et ceux qui marchent à 17 mois. Ils ont la même acuité visuelle.

C’est ce degré de maturité de la posture et de la musculature qui change la donne. Les bébés qui ont spontanément rampé et se sont déplacés à quatre pattes marchent parfois plus tardivement. Tout dépend, en fait, de leurs expériences passées. Si bébé a essayé de se lever et que cela s’est soldé par une chute mémorable, bébé aura beaucoup moins envie par la suite de tenter la position verticale. Car bébé est malin… Et il faut lui laisser du temps pour qu’il trouve un nouvel équilibre.

Quelle est l’importance de l’environnement de bébé pour progresser ?

Son apprentissage est lié au contexte social. On a pu négliger cette évidence en se fixant trop sur les compétences du bébé. Or, le développement du bébé n’est possible que parce qu’il est entouré. D’ailleurs, l’état de dépendance absolue dans lequel il se trouve va se développer de façon vertigineuse. Il est avec nous, et c’est nous qui lui apprenons et qui lui montrons des tas de choses. Les deux premières années de sa vie sont uniques. Notre tout-petit va faire des expériences incroyables en jouant en toute sécurité. Tout se met en place très vite ensuite. Enfin, cette dépendance n’aura plus lieu d’être…

La vue est-elle portée par d’autres sens ?

La vue est surtout portée par l’odorat, qui guide la vision dès la naissance. Le nouveau-né reconnaît le visage de sa maman dès les premiers jours de la naissance. Si la mère nettoie un sein et pas l’autre, bébé s’orientera spontanément vers le sein odorant. Pendant longtemps, nous avons cherché comment bébé pouvait faire la distinction entre le visage de sa maman et celui de quelqu’un d’autre. À la naissance, l’enfant reconnaît la voix de sa mère entendue in utero. Et tout à coup, il va l’associer à un visage qu’il voit pour la première fois. Et le lien est fait! Bébé ne peut pas reconnaître le visage de sa maman s’il n’a pas l’occasion d’entendre sa voix. N’oublions pas que bébé ne peut progresser que lorsqu’on stimule plusieurs de ses sens à la fois!


Qu’en est-il de l’odeur du père ?

On l’a longtemps négligée ! Quelques expériences réalisées ont montré que les nouveau-nés ne reconnaissent pas l’odeur de leur papa. C’est vrai que la grande différence entre le papa et la maman, c’est le sein! Mais ne nous inquiétons pas: le bébé va apprendre très vite à reconnaître son papa par l’odeur.

Bon à savoir !

Si l’adulte peut imaginer un objet partiellement caché, qu’en est-il du bébé ? Des expériences faites par des psychologues montrent que pendant la phase d’habituation, les nouveau-nés ont perçu seulement ce qui était directement visible et n’ont pas imaginé ou complété l’image, comme le font les bébés plus âgés, pour percevoir un bâton entier. Il semblerait que la perception de l’unité de l’objet n’apparaisse que vers 2 mois. À la naissance, la perception serait donc dominée par ce qui est visible et non par ce qui peut être imaginé.

Source :

Centre Européen des Sciences et du Goût

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire