Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » BĂ©bĂ© allergique aux protĂ©ines du lait de vache : que faire ?

Bébé allergique aux protéines du lait de vache : que faire ?

Plus de 12 % des allergies alimentaires seraient des allergies aux protéines du lait de vache. Comment, alors, les nourrir et leur apporter les nutriments nécessaires à la croissance ? Le point avec le Docteur Pierrick Hordé, allergologue.

Quels sont les symptĂŽmes d’une allergie aux protĂ©ines du lait de vache ?

Ils sont variables d’un enfant Ă  l’autre: cela peut ĂȘtre des symptĂŽmes digestifs comme les rĂ©gurgitations ou la diarrhĂ©e, cutanĂ©s tels l’eczĂ©ma ou l’urticaire, ou encore respiratoires, avec l’apparition d’une bronchiolite, d’une rhinite ou d’une toux chronique.

Et c’est dans cette variabilitĂ© de symptĂŽmes que se niche la difficultĂ© Ă  Ă©tablir un diagnostic.

Mais ces manifestations peuvent aussi avoir une autre origine ?

Certains symptĂŽmes vont ĂȘtre d’apparition rapide (environ deux heures aprĂšs l’ingurgitation de lait) et d’autres vont ĂȘtre plus lents Ă  apparaĂźtre. C’est ce qui explique le retard parfois dans le diagnostic quand il s’agit d’une allergie non-dĂ©pendante aux immunoglobulines E (IgE) car dans ce cas les manifestations apparaissent bien aprĂšs l’ingestion du lait, contrairement Ă  l’allergie dĂ©pendante aux IgE dont les symptĂŽmes apparaissent dans les deux heures aprĂšs la prise du biberon.

Comment confirmer alors le diagnostic d’une allergie aux protĂ©ines du lait de vache ?

Il suffit de faire un test, en vente libre en pharmacie. Les parents appliquent un timbre avec de la poudre de lait sur l’omoplate du bĂ©bĂ© et un autre timbre tĂ©moin, sans poudre de lait. La lecture du test sera effectuĂ©e par un mĂ©decin 72 h aprĂšs la pose.

Quand l’allergie est confirmĂ©e, quelle alternative ?

En cas d’allergie aux protĂ©ines du lait de vache chez bĂ©bĂ©, le mĂ©decin prescrit des hydrolysats : ce sont des prĂ©parations lactĂ©es dans lesquelles les protĂ©ines ont Ă©tĂ© fragmentĂ©es au maximum pour ĂȘtre tolĂ©rĂ©es par l’organisme du bĂ©bĂ©.

Faut-il adopter des mesures de prévention ?

Au moment de la diversification alimentaire, il faut retarder l’introduction des aliments prĂ©sentant des risques d’allergie car 60% des bĂ©bĂ©s ayant prĂ©sentĂ© une allergie aux protĂ©ines du lait de vache au cours de leur premiĂšre annĂ©e ont ensuite dĂ©veloppĂ© d’autres allergies. Donc pas de poisson ni d’Ɠuf avant l’ñge de 1 an, de fruits exotiques avant 18 mois et de fruits secs avant l’ñge de 3 ans ! C’est d’ailleurs vers cet Ăąge que l’allergie aux protĂ©ines du lait de vache disparaĂźt, en gĂ©nĂ©ral.

Si vous suspecter votre enfant d’ĂȘtre allergique, n’hĂ©sitez pas a en parler Ă  votre mĂ©decin ou votre pĂ©diatre. Ce dernier pourra pratiquer diffĂ©rents tests de dĂ©pistage ou vous orienter vers une consultation avec un pĂ©diatre allergologue.

À lire absolument