Bébé allergique à l’arachide : que faire ?

allergie-arachide-bébé-neuf-mois

Les allergies alimentaires sont de mieux en mieux connues. L’allergie à l’arachide est la deuxième manifestation allergique la plus fréquente chez le jeune enfant. On estime qu’environ 1% des tout-petits seraient touchés par une telle allergie. Alors qu’est-ce que l’allergie à l’arachide et que peut-on faire quand il faut vivre avec ? Comment nourrir bébé ? On fait le point sur Neuf Mois.

Qu’est-ce que l’arachide ?

C’est une plante légumineuse originaire d’Amérique du Sud. La cacahuète qui représente les graines de la plante est la forme de l’arachide la plus connue. Elle est présente dans beaucoup de préparations cuisinées car son huile est très bon marché. Les usines agroalimentaires utilisant l’arachide peuvent voir leurs chaines de production contaminées, c’est pour cela qu’il faut bien faire attention à vérifier qu’il n’existe pas de trace d’arachide quand on achète des produits alimentaires.

Bon à savoir : l’arachide fait partie des substances à déclaration obligatoire en matière d’étiquetage alimentaire. Et attention, elle peut également se trouver dans certains produits cosmétiques !

Comment diagnostique-t-on cette allergie ?

L’allergie à l’arachide est en fait une allergie à une protéine de la plante. L’allergie est une réaction disproportionnée du système immunitaire : le corps réagit en fait de façon excessive au contact de certaines substances qui normalement sont inoffensives. Cette allergie se manifeste chez bébé par des vomissements ou des troubles digestifs, des plaques rouges ou de l’asthme. La dermatite atopique est d’ailleurs le premier signe d’allergie chez l’enfant de moins de 3 ans. Le pédiatre doit faire pratiquer un test allergologique pour vérifier si l’allergie est réelle. A noter que les enfants ayant des antécédents d’autres allergies ou ayant des parents allergiques sont plus susceptibles de déclarer une allergie alimentaire.

Que faire en cas d’allergie à l’arachide ?

En l’absence de traitement efficace, une seule solution : l’éviction ! Si des études ont pu précédemment démontrer qu’introduire des petites quantités d’arachides dans l’alimentation de bébé pouvait l’immuniser, le journal The Lancet vient de publier une étude prouvant le contraire. Publiée le 29 avril dernier, cette dernière montre qu’à l’inverse, une telle habitude pourrait même aggraver la situation.

Bébé ne doit pas manger d’aliments contenant de l’arachide, et plus tard, enfant, il faudra veiller à établir un protocole PAI (Projet d’Accueil Personnalisé) pour qu’à la cantine il bénéficie d’un repas particulier. En attendant, il faut avant tout être vigilant sur les étiquettes des petits pots de bébé. Il existe des petits pots pour bébé sans arachide. Cependant ils ne sont pas forcément faciles à trouver. Le moyen le plus sûr est de l’éviter et de cuisiner les repas de son enfant.


Il faut également éviter toute nourriture industrielle comme les céréales, les gâteaux apéritifs, les soupes, les pâtisseries, les plats asiatiques ou les aliments frits. Faites également attention aux autres légumineuses comme le soja ou les lentilles car il peut exister des réactions allergiques croisées. Il faut donc privilégier les produits non transformés. Pour cela, le pédiatre ou le médecin peut vous fournir une liste d’aliments ne contenant pas de traces d’arachides. Si vous avez des difficultés, vous pouvez aussi prendre rendez-vous avec une diététicienne.

Source :

Journal The Lancet

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire