Comment booster les défenses immunitaires de bébé ?

défenses immunitaires-bébé-neuf mois

Grippe, gastro, bronchite… les maladies et infections hivernales guettent votre bébé. Résultat, l’abonnement chez le médecin ce n’est pas maintenant que je vais l’arrêter. Quelles mesures adopter pour protéger bébé et booster ses défenses immunitaires ? Environnement, hygiène, alimentation… Notre pédiatre Nathalie Gelbert, membre de l’AFPA (association française de pédiatrie ambulatoire) vous donne tous les conseils pour préserver votre babychou.

Quels conseils donneriez-vous pour booster les défenses immunitaires de bébé ? 

Quelques rappels tout d’abord. La seule chose qui soit valide en matière de prévention, ce sont les vaccins. Par ailleurs, quelques précautions d’usage s’imposent. Ainsi, lorsque cela est possible, il est conseillé d’éviter les collectivités en plein hiver et de placer votre enfant chez une nourrice pour diminuer le risque infectieux. Pensez également à faire vacciner bébé contre la coqueluche, cette dernière étant mortelle pour les bébés de moins de trois mois !

Quelles autres mesures préconisez-vous ? 

Il faut respecter certaines règles d’environnement. Ainsi, il est conseillé d’éviter les grands magasins pour les bébés de moins de six mois, de bien aérer tous les jours  (au moins une demi-heure)  les pièces de la maison pour renouveler l’air, ne pas avoir plus de 19 degrés dans la maison, vérifier le taux d’humidité et ne pas fumer. L’air intérieur confiné est malsain, d’où l’importance de sortir son bébé tous les jours ! C’est essentiel ! Il faut revoir les habitudes. Pour info, les Scandinaves ont pour coutume de faire dormir leurs bébés dehors par des températures négatives pour l’heure de la sieste, bien emmitouflés évidemment. Ou encore de laisser les landaus à l’extérieur, sous surveillance, lorsqu’ils font leurs courses.  La chaleur est nocive pour les muqueuses respiratoires. Alors les mamans ne doivent pas hésiter à promener bébé ! Côté hygiène, si l’un des parents est malade, il faut porter un masque et bien se laver les mains.

L’alimentation permet-elle de protéger le tout-petit contre les maladies ? 

Il faut remettre en avant tous les bienfaits de l’allaitement maternel. Des études ont prouvé qu’un bébé allaité avait moins d’infections ORL et de bronchites que les autres. Les mamans peuvent mixer allaitement et alimentation car il y a des anti-corps dans le lait maternel. Ensuite, il faut privilégier une alimentation équilibrée et adaptée à l’âge de votre enfant, qui se compose de vitamine C, de fer, un excellent protecteur que l’on trouve dans la viande rouge, de vitamine D sous forme de gouttes à donner tous les jours jusqu’à l’âge de 3 ans. Il ne faut pas oublier les avantages nutritionnels des légumes secs comme les lentilles, les haricots…
Et surtout, il est important de donner un lait de croissance adapté à l’âge de l’enfant, ceci jusqu’à l’âge de ses trois ans. Certains parents désireux d’aller trop vite passent directement au lait de vache. Or ce dernier est pauvre en fer et ne couvre pas les besoins d’un enfant de moins de trois ans. Je conseille de privilégier le fait maison ! Les petits pots souvent trop liquides restent une alternative mais il est important de réaliser une cuisine familiale.
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire