Assurer la sécurité de bébé à la piscine : tout ce qu’il faut savoir !

Chic, les vacances approchent à grands pas pour vous ? Vous vous réjouissez, d’autant que vous avez loué dans un petit endroit sympa avec piscine. Attention toutefois à respecter certaines recommandations quand bébé vous accompagne. Car gérer loulou au bord de la piscine nécessite de savoir quelques trucs importants. Andréas Werner, pédiatre, nous explique ces choses à ne pas zapper avant de barboter avec bébé.

On sécurise et on surveille bébé de près

Autant dire que si vous laissez votre tout-petit sans surveillance pendant quelques secondes, le temps de retrouver votre crème solaire dans le sac, il risque de se jeter à l’eau sans prendre conscience du danger. C’est ainsi que la plupart des noyades surviennent ! Même si votre enfant est dans un petit bassin avec très peu d’eau, il peut glisser, prendre peur… être bousculé. Il faut donc rester avec lui et lui interdire de s’approcher seul d’une piscine. Choisissez les heures creuses, pour éviter l’affluence de la piscine et la panique. Votre bébé risque d’avoir peur, de se mettre à pleurer ! Et là, exit le transat. Mieux vaut se rendre à des moments calmes, tôt le matin ou bien en fin d’après-midi, ce qui permettra également d’éviter les coups de chaleur et le risque de déshydratation.

On part équipé pour protéger bébé à la piscine

L’équipement s’avère essentiel. Pour que votre tout-petit profite pleinement des joies de la piscine, on opte pour une couche aquatique, un maillot de bain et une bouée gonflable valable jusqu’à 3 ans. Le tout étant d’adapter cet équipement à l’âge de votre enfant. Ne restez pas trop longtemps avec bébé dans l’eau pour éviter qu’il n’ait froid et que sa peau se dessèche trop. Et surtout séchez-le bien après chaque bain. Les piscines n’étant chauffées qu’en été, votre loulou peut attraper froid plus facilement. Et les bébés se refroidissent plus vite que les adultes ! Au moment du bain, accompagnez-le, rassurez-le et s’il boit la tasse, calmez-le avec des paroles réconfortantes. Il ressentira votre calme et ne se sentira pas en danger.

On protège l’accès à la piscine

S’il s’agit de votre piscine privée, veillez à bien sécuriser l’accès (barrières, bâches) pour éviter là encore que votre enfant ne s’approche trop près. Pour davantage de sécurité, vous avez la possibilité d’équiper votre enfant d’un bracelet Aqua Alert. Un petit accessoire pratique et malin qui déclenche une alarme sonore au contact de l’eau et vous avertit en cas d’éventuel danger.

Voir Aussi

Attention aux contre-indications pour protéger la santé de bébé

Il faut rester vigilant sur certains points. Les piscines regorgent de produits désinfectants. Si votre bébé présente des soucis de peau, des troubles respiratoires type asthme, il est déconseillé de vous y rendre avec lui. Faites un petit tour au cabinet de votre médecin pour prendre des informations qu’il vous donnera sur la peau de bébé et de ce qu’il faut faire.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire