Sujette aux rhumes, je me soigne comment pendant la grossesse ?

Un rhume, quoi de plus banal ? Sauf qu’enceinte, on ne peut pas se soigner aussi librement qu’on le fait d’habitude. Le Dr Jacques Boulet, homéopathe, nous explique comment prévenir et soigner un nez encombré !

Est-on plus sujette aux rhumes pendant la grossesse ?

Dr Jacques Boulet. La  « crève » attaque presque tout le monde en plein hiver ! Néanmoins, c’est un fait que les femmes enceintes peuvent être particulièrement vulnérables aux petits maux de l’hiver parce que leur système immunitaire est moins efficace pendant la grossesse. En effet, il se met en mode veille pour éviter que le corps ne rejette le bébé et la future maman est donc forcément plus vulnérable face aux infections, même aussi banales qu’un rhume.

Peut-on prévenir le rhume par des mesures spécifiques ?

Dr Jacques Boulet. Ralenti, le système immunitaire n’en est pas moins existant et une alimentation saine pendant la grossesse, riche en vitamine C, ainsi que le repos, lui permet de se montrer plus efficace. Pratiquez en plus des pulvérisations nasales de sérum physiologique ou d’un soluté d’eau de mer, puis mouchez-vous et appliquez un adoucissant nasal localement du type Homéoplasmine.


Et quand le rhume se déclare malgré tout, comment se soigner ?

Dr Jacques Boulet. N’utilisez pas de décongestionnants par voie nasale ou orale car leur action sur vos artères peut provoquer une mauvaise vascularisation de votre fœtus. L’homéopathie est une alternative, considérée sans risque connu : une dose de Thymuline 9 CH pendant trois jours, avec 3 granules de Boripharm n°8 (Dolisos) 4 fois par jour permet d’enrayer les symptômes. D’autres granules sont indiquées en cas d’écoulement, d’irritation des yeux ou d’éternuements mais mieux vaut consulter un médecin homéopathe, chaque cas nécessitant une prescription adaptée. Et consultez toujours en cas de fièvre afin d’éviter les complications.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire