Enceinte, comment booster ses défenses immunitaires ?

Pendant la grossesse, on est immunodéprimée. Logique : pour que l’organisme accepte le fœtus, qui est un corps étranger, il faut donc qu’il abaisse ses défenses. Et le risque, en retour, c’est de choper tous les microbes qui passent. Pas de chance, c’est encore l’hiver, avec son cortège de maladies en tout genre. La solution ? Elle existe.

Miser sur les probiotiques pendant la grossesse

Pour rester en forme, il faut avoir une bonne flore intestinale. C’est là que se joue les deux tiers de notre protection immunitaire. Faire une cure de lactobacilles, aussi appelés probiotiques, permet de renforcer sa muqueuse intestinale. Des tas d’études ont été menées pour apporter la preuve de l’efficacité des lactobacilles. Il est établi qu’un apport régulier, c’est-à-dire pendant trois mois minimum, réduit les risques d’infections ORL pendant l’hiver. Où les trouver ? C’est tout simple : dans les yaourts. Une source préférable, pendant la grossesse, aux compléments alimentaires.

Des vitamines « peps » pour les futures mamans !

Un petit déjeuner équilibré devrait toujours proposer un verre de jus de fruit pressé frais. Principalement un jus d’orange. Riche en vitamine C, mais pas seulement : on y trouve du potassium, de la vitamine B1 et B9 et un apport de glucides suffisant pour bien démarrer la journée. A éviter, le jus de citron et le jus de pamplemousse, bien trop acides. A privilégier, la gelée royale bio.

Des aliments anti-fatigue à glisser dans son assiette

A doser avec sagesse en fonction de leurs apports lipidiques et glucidiques mais aussi de leur potentiel énergisant. On peut donc compter sur les sardines à l’huile, riches en DHA et en magnésium, tout comme les fruits de mer, les fruits secs (noix, amandes, noisettes…), le pain complet, le riz complet et le chocolat noir à 70% et plus, pour son apport intéressant en magnésium… Le café en est une bonne source aussi, mais mieux vaut s’en tenir à la recommandation classique pendant la grossesse, pas plus de deux ou trois petites tasses par jour. Certaines épices, comme le gingembre et le curry peuvent aussi avoir un effet antibactérien, mais à mesurer à l’aune de ce que l’on supporte.

Voir Aussi

De la vitamine D pendant la grossesse

Pendant la grossesse, une supplémentation est souvent prescrite en vitamine D. Mais en dehors de cette prescription, pas d’automédication, même si la vitamine D est essentiel pour avoir des globules blancs prêt à défendre la boutique. Mais rien n’interdit de doper ses apports en vitamine D naturelle avec une alimentation adaptée. On fait grâce de la traditionnelle huile de foie de morue et on vous conseille de vous régaler de sardines grillées, d’anchois mais en évitant la saumure (le sel, c’est pas bon enceinte, ni le reste du temps d’ailleurs) et les maquereaux. Un verre de lait enrichi en vitamine D ne vous fera pas de mal non plus.

Enceinte, il vous faut du repos !

Ce n’est pas un scoop, quand on est fatiguée, on chope plus facilement le premier rhume qui traîne. Forcément, puisque la fatigue a tendance à mettre à mal nos globules blancs censés monter la garde. En fin de grossesse, le sommeil, ce n’est pas toujours simple. Autant adopter un rythme de vie calme le soir, dîner léger et investir assez vite dans un coussin d’allaitement qui permet de poser son ventre arrondi sur une masse molle accueillante. Un peu de confort permet de mieux dormir. Et si l’insomnie s’installe pendant votre grossesse, consulter est une bonne alternative, car il existe des remèdes naturels pour venir à bout de l’insomnie pendant la grossesse.

Voir les commentaires (1)
  • Pour votre info, le jus de citron, à l’intérieur du corps humain, devient basique. C’est pour cela qu’on peut boire un jus de citron à jeun mais pas de jus d’orange. Le citron est le seul agrume dans ce cas-là.

Laisser votre commentaire