En train de lire
Enceinte et une bronchite : comment enrayer la toux ?

Enceinte et une bronchite : comment enrayer la toux ?

Et zou, il fallait que ça nous tombe dessus, tiens ! Allez, on relativise, une bronchite, ça n’a rien de très étonnant par les temps qui courent, mais en effet, enceinte, il y a des précautions à prendre. L’ordonnance santé du Dr Christine Coquart, médecin homéopathe.

Une mauvaise toux qui « descend » sur les bronches, une respiration plus difficile, un peu de température… a priori, c’est une bronchite. Il n’y a pas d’interdiction suprême à enrayer tout ça avec du paracétamol, mais il existe d’autres alternatives naturelles pour se soigner pendant la grossesse.

Enceinte, comment se soigne-t-on avec une bronchite ?

Jusqu’à amélioration des symptômes, prenez Boripharm n°11 (Boiron) à raison de trois granules quatre fois par jour. Ou Kreosotum complexe n °62 (Lehning), avec 20 gouttes diluées dans un peu d’eau, trois fois par jour.

Et si la bronchite dure ?

Si la toux est spasmodique et essentiellement nocturne, prenez une dose de Drosera 15 CH. Si vous êtes assoiffée et que la toux s’améliore au repos, optez pour Bryonia 5 CH, trois granules quatre fois par jour ou Coccus cacti 5 CH (même dosage) si la toux provoque une douleur à la gorge. Et adoucissez la zone douloureuse avec un sirop antitussif tel Prospan (Mediflor-Merck). En cas de toux grasse, prenez Boripharm n°12 (Boiron), à raison de trois granules quatre fois par jour ou Ipeca complexe n°65 (20 gouttes diluées dans un peu d’eau trois fois par jour).


Voir Aussi

Les petits plus pour se soigner enceinte

Sucez des bonbons au miel les plus naturels possibles, qui adoucissent sans apport de chimie inutile. Ou/et une tisane anti-inflammatoire (reine des prés/cassis) bien chaude avec une bonne dose de miel, bio si possible, et un peu de citron (idem).

Quand consulter ?

Forte toux, fièvre et expectoration : filez chez le médecin dare-dare, parce que la fièvre et la grossesse, ça ne fait pas bon ménage…


Voir les commentaires (1)
  • J’ai choppé une bronchiolite et ai suivi un traitement très lourd composé d’antibiotiques et de corticoïdes entre autres, sans savoir que j’étais enceinte de 2 mois !!! Heureusement, ma grossesse n’en a pas été affectée.

Laisser votre commentaire