Neufmois.fr » Ma Grossesse » Sports d’hiver : Comment en profiter pendant la grossesse ?

Sports d’hiver : Comment en profiter pendant la grossesse ?

Neige, froid, flocons, raclettes, fondues, l’hiver vous fait de l’Ɠil avec son cortĂšge de rĂ©jouissances. Oui, mais voilĂ , vous ĂȘtes enceinte, sportive et vous avez prĂ©vu de partir en vacances de ski. Plus qu’un rituel, un besoin  ! Vous n’avez pas l’intention de rester inactive encore que glisser sous la couette prĂšs d’un bon feu de cheminĂ©e, dans un chalet en bois devant les flocons de neige qui tombent, c’est sympathique aussi.

Le docteur Delay, PrĂ©sident de l’association MĂ©decins de Montagne nous livre tous les conseils pour partir en toute sĂ©curitĂ© en montagne et pratiquer des sports adaptĂ©s Ă  votre situation.

Les femmes enceintes peuvent-elles partir en altitude  ?

Il faut faire preuve de vigilance. Les altitudes supérieures à 2500 mÚtres sont contre-indiquées aux femmes enceintes. Il leur est conseillé de choisir une station située à moins de 1500 mÚtres.

En montagne, quels sports est-il possible de pratiquer  ?

Pratiquer un sport pendant la grossesse, est conseillĂ© pendant la grossesse mais pas dans n’importe quelles conditions. Il faut faire attention aux chutes particuliĂšrement en dĂ©but et fin de grossesse, car elles peuvent augmenter le risque de fausse couche et d’accouchement prĂ©maturĂ©. Le ski alpin est fortement dĂ©conseillĂ© au-delĂ  du 4Ăšme mois de grossesse et le ski de fond aprĂšs le 6Ăšme mois. Outre l’aspect mĂ©dical, il est difficile de se sentir Ă  l’aise et mobile sur des skis avec un ventre arrondi, d’autant que le centre de gravitĂ© se modifie au fil des mois. Vous n’avez plus le mĂȘme Ă©quilibre. Donc gare aux collisions.

MĂȘme si vous adorez le ski, il vous faudra ĂȘtre patiente et attendre l’an prochain. De mĂȘme, Ă©vitez le snowboard et la luge, comme toutes les activitĂ©s sportives oĂč des chocs sont susceptibles de faire mal au bĂ©bĂ©. Vous pouvez en revanche pratiquer sans forcer la randonnĂ©e en montagne pour profiter des bienfaits du plein air et vous oxygĂ©ner. Pour les inconditionnelles de la neige, les raquettes sont idĂ©ales. Pensez Ă  vous munir d’une bouteille d’eau et d’un en cas. Sinon, les stations de ski offrent des activitĂ©s diversifiĂ©es avec piscine et bains bouillonnants.

Des précautions particuliÚres  ?

Oui, une chose Ă  laquelle les femmes enceintes ne pensent pas assez en montagne, c’est le soleil. Il faut se munir de lunettes et Ă©viter de trop s’exposer pour ne pas risquer un masque de grossesse. Rien de tel qu’une protection SPF50+ pour se protĂ©ger des UV. PrĂ©voyez de bonnes chaussures qui maintiennent la cheville pour Ă©viter les entorses, foulures et autres types de chutes. Pensez Ă  vous dans tous les cas avec du repos.

Coté alimentation  ?

L’activitĂ© physique,  l’adaptation Ă  l’altitude  et l’exposition solaire impliquent  d’augmenter vos apports en  anti-oxydants  et oligoĂ©lĂ©ments. Vous pouvez vous rĂ©galer de  fruits  frais  (au moins quatre  par jour !), essentiellement d’agrumes  ou de  kiwis.  N’oubliez pas de recharger vos  batteries avec un plat de fĂ©culents,  bien prĂ©sents dans les  spĂ©cialitĂ©s locales (pomme de terre, crozets
).

À lire absolument