Sports d’hiver : Comment en profiter pendant la grossesse ?

Neige, froid, flocons, raclettes, fondues, l’hiver vous fait de l’œil avec son cortège de réjouissances. Oui, mais voilà, vous êtes enceinte, sportive et vous avez prévu de partir en vacances de ski. Plus qu’un rituel, un besoin  ! Vous n’avez pas l’intention de rester inactive, encore que glisser sous la couette près d’un bon feu de cheminée, dans un chalet en bois devant les flocons de neige qui tombent, c’est sympathique aussi.

Le docteur Delay, Président de l’association Médecins de Montagne nous livre tous les conseils pour partir en toute sécurité en montagne et pratiquer des sports adaptés à votre situation.

Les femmes enceintes peuvent-elles partir en altitude  ?

Il faut faire preuve de vigilance. Les altitudes supérieures à 2500 mètres sont contre-indiquées aux femmes enceintes. Il leur est conseillé de choisir une station située à moins de 1500 mètres.

En montagne, quels sports est-il possible de pratiquer  ?

Pratiquer un sport pendant la grossesse, est conseillé pendant la grossesse mais pas dans n’importe quelles conditions. Il faut faire attention aux chutes particulièrement en début et fin de grossesse, car elles peuvent augmenter le risque de fausse couche et d’accouchement prématuré. Le ski alpin est fortement déconseillé au-delà du 4ème mois de grossesse et le ski de fond après le 6ème mois. Outre l’aspect médical, il est difficile de se sentir à l’aise et mobile sur des skis avec un ventre arrondi, d’autant que le centre de gravité se modifie au fil des mois. Vous n’avez plus le même équilibre. Donc gare aux collisions.

Même si vous adorez le ski, il vous faudra être patiente et attendre l’an prochain. De même, évitez le snowboard et la luge, comme toutes les activités sportives où des chocs sont susceptibles de faire mal au bébé. Vous pouvez en revanche pratiquer sans forcer la randonnée en montagne pour profiter des bienfaits du plein air et vous oxygéner. Pour les inconditionnelles de la neige, les raquettes sont idéales. Pensez à vous munir d’une bouteille d’eau et d’un en cas. Sinon, les stations de ski offrent des activités diversifiées avec piscine et bains bouillonnants.

Voir Aussi

Des précautions particulières  ?

Oui, une chose à laquelle les femmes enceintes ne pensent pas assez en montagne, c’est le soleil. Il faut se munir de lunettes et éviter de trop s’exposer pour ne pas risquer un masque de grossesse. Rien de tel qu’une protection SPF50+ pour se protéger des UV. Prévoyez de bonnes chaussures qui maintiennent la cheville pour éviter les entorses, foulures et autres types de chutes. Pensez à vous dans tous les cas avec du repos.

Coté alimentation  ?

L’activité physique, l’adaptation à l’altitude et l’exposition solaire impliquent d’augmenter vos apports en anti-oxydants et oligoéléments. Vous pouvez vous régaler de fruits frais (au moins quatre par jour !), essentiellement d’agrumes ou de kiwis. N’oubliez pas de recharger vos  batteries avec un plat de féculents, bien présents dans les  spécialités locales (pomme de terre, crozets…).


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire