Ce qu’il faut absolument savoir sur la phlébite enceinte

phlebite enceinte-neuf mois

Chaleur, station assise prolongée, mauvaise hydratation favorisent une mauvaise circulation veineuse et peuvent aller jusqu’à provoquer une phlébite. Ce qui n’est pas anodin. Heureusement, voici quelques explications et conseils du docteur Emmanuel Garet, spécialiste en médecine vasculaire, pour vous aider à conserver des jambes de gazelle.

La phlébite enceinte, c’est grave docteur ?

Une phlébite c’est la constitution d’un caillot de sang dans les veines. En général, des membres inférieurs puisque la circulation s’effectue des pieds vers le cœur. La grossesse induit physiologiquement une hyperviscosité du sang. Enceinte, on fabrique plus de plaquettes. Qui plus est, l’utérus en gonflant va comprimer le retour veineux, de fait, le sang va stagner. Le risque de faire une phlébite est donc plus important. On estime qu’il y a environ 7 000 phlébites par an chez les femmes enceintes en France. Une phlébite n’est pas à prendre à la légère et doit être diagnostiquée et traitée rapidement. Si rien n’est fait, vous risquez l’embolie pulmonaire.

Quels sont les signes annonciateurs d’une phlébite ?

Si vous ressentez une douleur comme une crampe qui ne passe pas, si votre jambe (souvent la gauche chez les femmes enceintes) est gonflée, rouge, chaude, alors foncez consultez votre angiologue ou même aux urgences pour faire un échographie doppler. Et d’une manière générale, toute douleur dans une jambe chez la femme enceinte nécessite un écho doppler veineux.

Comment traiter la phlébite ?

Une fois le diagnostic posé on met la patiente sous héparine de bas poids moléculaire (HPBN) en injectable sous cutané à raison d’une injection par jour pendant 6 à 12 semaines. Voire plus longtemps s’il s’agit d’une phlébite au niveau du système veineux profond présentant  un risque élevé d’embolie pulmonaire. Avec, bien sûr, l’obligation de porter un bas de contention de type 3.

S’il s’agit d’une phlébite du système veineux superficiel le traitement sera le même. Mais en doses préventives pendant 6 semaines seulement et un écho doppler de contrôle entre le 15e et le 21e jour de traitement pour s’assurer que la phlébite ne s’étend pas au système veineux profond. A savoir que l’aspirine et les anti-inflammatoires sont strictement contre-indiqués car ils constituent un risque hémorragique et un risque de malformation.

Les astuces qui marchent pour garder la jambe légère pendant une grossesse

Heureusement on peut facilement éviter d’en arriver là en mettant en pratique quelques trucs simples et efficaces. Chaussures plates et talons hauts sont à proscrire. En revanche un talon de 4 cm aura une action bénéfique sur la pompe veineuse du mollet. Le muscle en se contractant améliorera le retour veineux. Si vous devez effectuer un voyage prolongé, en voiture par exemple, portez des bas de contention. Par ailleurs, arrêtez-vous toutes les deux heures pour marcher (15 minutes suffisent) et vous hydrater pour fluidifier le sang. Et en arrivant, passez un jet d’eau froide de la cheville jusqu’au genou pour un effet vasoconstricteur.

Dormez du côté gauche cela permet de décomprimer la veine cave inférieure qui collecte toutes les veines des jambes et du bassin. Surélevez les pieds de votre lit de 4 à 5 cm pour créer une pente douce et continue. A l’inverse ne vous collez pas un oreiller sous les jambes cela provoquera une compression au niveau du genou et donc un effet indésirable. Conservez une activité physique quel que soit votre terme est très important, la marche est recommandée bien sûr mais aussi l’aquagym qui aura un effet massant et drainant à la fois.


Ces astuces anti-jambes lourdes qui n’ont aucun effet

Les jambes en l’air contre le mur, les tisanes à base de vigne rouge et les gels au menthol n’ont pas d’intérêt avéré. Si ces remèdes de grand-mère ne vous feront aucun mal, ils ne vous feront pas particulièrement de bien non plus. En effet, leur action étant plus psychologique que réelle. Un bon jet d’eau froide à la fin de chaque douche est plus efficace.

On pense aux bas de contention pour éviter une phlébite

Portez des bas de contention pendant les heures de travail et faites relâche à la maison. Même quand l’été arrive et qu’il commence à faire chaud, il existe aujourd’hui toute une gamme de bas en fibre de coton ou en fibre climatique très confortables. Ces derniers n’ont plus rien à voir avec les bas de nos grands-mères !

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire