Rétention d’eau : comment ne pas virer bouée  ?

La rétention d’eau est un phénomène courant pendant la grossesse et assez désagréable, mais il existe des solutions ! Cela peut être aussi un symptôme d’alerte. Neuf Mois fait le point pour vous aider à dégonfler sans mauvaise surprise.

Enceinte, on accumule par obligation les liquides

Notre volume sanguin passe de 4 ou 5 litres à  8 à 10 litres. Le flux hormonal se modifie, et avec lui la perméabilité des capillaires (minuscules vaisseaux sanguins), ce qui fait que la filtration des liquides se fera moins bien. Si on y ajoute le poids du bébé qui pèse sur l’abdomen et une compression plus importante de la veine cave qui permet une bonne circulation sanguine, on a tous les ingrédients réunis pour une belle rétention d’eau. Mais, comme pour beaucoup de maux de la grossesse, il y a des solutions.

Enceinte, on revoie sa diététique

Pas besoin d’être enceinte pour gonfler si on a la main lourde sur la salière. Mais, enceinte, c’est encore plus risqué et il est essentiel de se nourrir correctement. Donc… On évite les plats cuisinés qui contiennent beaucoup trop de sel de toute façon, enceinte ou pas, on cuisine maison en ne salant pas ou vraiment a minima et en compensant l’apparente fadeur des plats avec des épices (basilic, ciboulette, safran, herbes de Provence…). Au resto, on évite le plat du jour et toutes les recettes cuisinées qui contiendront forcément du sel et souvent en quantité trop importante même pour une femme non enceinte, et on choisit plutôt une belle salade composée (attention de bien demander au serveur si la vinaigrette ne contient pas de jaune d’œuf cru) ou alors on commande une viande ou un poisson grillé mais en précisant au serveur qu’il ne faut absolument pas que le chef ajoute du sel lors de la cuisson, idem pour la garniture d’accompagnement.

Au rayon boissons, exit toutes les boissons gazeuses, trop fortement chargées en sodium et place aux citronnades fraîches avec une feuille de menthe et à la tisane glacée (pissenlit, vigne rouge, queues de cerises)…

Pédale douce sur les biscuits et sur toutes les sucreries qui favorisent aussi la rétention en modifiant l’équilibre de l’insuline. Ainsi que sur le thé et le café, riches en caféine, qui provoque une déshydratation de l’organisme que ce dernier compense en retenant un maximum d’eau dès qu’il le peut.

Évitez les fritures, les chips, les biscuits apéritifs, la charcuterie et autres plats préparés et préférez les asperges, le pissenlit, le céleri, le fenouil, le poireau, les agrumes, les abricots secs, les myrtilles ou encore le cassis, riches en fibres et en potassium et donc très diurétiques.

Voir Aussi

Enceinte, on adapte sa garde-robe

Tout ce qui comprime gêne la circulation sanguine et produit par voie de conséquence un œdème. Donc, enceinte, on adapte nos tenues et on choisit des pantalons de grossesse à taille tissée ou nouée, des tuniques amples à porter sur des leggins à maille très souple, on se chausse « au large » en évitant les escarpins à bouts étroits et à cambrure accentuée. L’idéal, un petit talon de 2 à 4 cm, pas plus et une découpe large (sans brides à la cheville) qui ne comprime pas le coup de pied et encore moins les orteils. Les tongs, pourquoi pas, mais pas toute la journée si l’on doit beaucoup marcher car le retour veineux se fait mal sur une semelle trop plate.


Pendant la grossesse, on modifie sa posture

Gare à la position assise trop prolongée… Rien de mieux pour encourager les œdèmes…. Au bureau, ce n’est pas simple mais profitez de la pause-café de tout le monde pour faire les pieds au mur pendant cinq minutes en effectuant des mouvements de rotation avec vos chevilles dans un sens puis dans l’autre. Portez aussi des bas de contention si vous devez rester assise (ou debout) de manière prolongée. A la maison, allongez-vous régulièrement avec les jambes surélevées. Profitez de l’heure du déjeuner pour aller faire un peu de marche rapide au square ou faire quelques longueurs à la piscine du quartier. En revanche, ne foncez pas sur les premiers massages drainants qu’on vous propose : demandez d’abord conseil à votre sage-femme ou à votre médecin car les massages lymphatiques sont déconseillés pendant la grossesse et seul un professionnel de santé dûment patenté pour soigner les femmes enceintes peut vous proposer des solutions sans danger. La nuit, dormez plutôt allongée sur le côté gauche afin de ne pas compresser la veine cave.

Surveiller les symptômes

Dans le cas où les œdèmes ne se résorbent jamais, s’accompagnent de maux de tête importants ou de troubles de la vision, il faut consulter rapidement votre médecin et vérifier votre pression artérielle. Les œdèmes (visage, mains, pieds…) accompagnés de ces symptômes peuvent être le signe d’une pathologie grave de la grossesse, la pré-éclampsie, qui impose un suivi médical rigoureux en urgence.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire