Enceinte : ma para-pharmacie indispensable

Bientôt les vacances ? Youpi…. Mais pas question de partir le nez au vent sans prévoir de quoi soigner les petits bobos. Enceinte, les petits maux sont légion mais les remèdes autorisés ne sont pas si nombreux, raison de plus pour ne pas les laisser derrière soi. Petite antisèche avant de boucler le paquetage.

Petit rappel

Les médicaments, enceinte, on y va mollo et on évite l’automédication. Le mieux, c’est de faire le point avec sa sage-femme, son pharmacien et/ou son médecin. Les médicaments déjà prescrits sont déjà dans la valise (avec l’ordonnance). Pour les autres, ceux qu’on emmène par précaution, on s’informe avant. Pour info, l’ibuprofène et la plupart des antibiotiques sont prohibés enceinte !

Sujette à la migraine ? Avant de partir, demandez au professionnel de santé quel est le médicament qu’il conviendrait de prendre, des fois que, il vous le prescrira sans nul doute….  Listez les petits maux auxquels vous êtes sujette avant d’aller voir le pharmacien en question (pour avoir tout ce qu’il faut sous la main au cas où…).

Les incontournables de la pharmacie pendant la grossesse (et les vacances)

A minima, une solution antiseptique, des dosettes de Sérum physiologique, des remèdes antidouleur (type paracétamol) compatibles avec la grossesse, une pommade calmante en cas de contractures, un anti-diarrhéique (Imodium, Smecta…), un anti-spasmodique (Spasfon), des pansements (enceinte on a la tête en l’air et une blessure est vite arrivée !), des protections anti-ampoules…, un traitement anti-nausées (tel que des comprimés de gingembre, des granules homéopathiques ou un bracelet d’acu-pression..), des anti-moustiques en bracelet (à déposer près de soi mais pas sur soi), une pince à épiler, un produit antibactérien pour les mains pour remplacer l’eau et le savon en cas de besoin…

Côté beauté, un déodorant sans sel d’aluminium et sans pierre d’alun, un vernis à ongles sans toluène, une crème solaire SPF 50 filtre minéral et un après-soleil hydratant… Côté bien-être, des bas de contention (remboursés par la sécurité sociale et les mutuelles) pour les longs voyages en voiture ou les trajets en avion.


Les petits plus pour la prévention

L’homéopathie est sans danger pour la femme enceinte. Et ne prend guère de place, donc ayez toujours sur vous des granules car toutes les pharmacies ne disposent pas de toutes les références. L’idéal est d’avoir consulté au préalable un homéopathe pour définir votre profil et les granules les plus efficaces. Sinon, celles qui suivent sont couramment proposées pour soigner les petits maux de la grossesse.

Contrairement à la rumeur qui tend à faire passer l’homéopathie pour une médecine placebo, ces granules sont tout à fait indiquées en première intention pour :
– faire baisser la fièvre : Belladonna 5 CH
– soigner un refroidissement : Coryzalia, Kalium bichromicum 5 CH, Allium cepa composé
– soulager des maux de gorge : Homeogene 9, Mercurius solubilis 5 CH
– traiter des remontées gastriques : Robinia pseudo acacia 5 CH
– répondre à un petit coup d’angoisse : Ignatia amara 9 CH
– venir à bout d’une petite insomnie : Passiflora composé
– alléger la sensation de jambes lourdes et gonflées :  Hamamelis virginiana 7 CH, Vipera redi 5 CH

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire