Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » Enceinte ou allaitante : la prise de mĂ©latonine doit ĂȘtre Ă©vitĂ©e

Enceinte ou allaitante : la prise de mĂ©latonine doit ĂȘtre Ă©vitĂ©e

Enceinte, il est trĂšs courant d’avoir des problĂšmes de sommeil, des difficultĂ©s Ă  s’endormir ou des insomnies. La faute aux hormones qui chamboulent tout le fonctionnement de notre organisme. Certains complĂ©ments alimentaires Ă  base de mĂ©latonine, un somnifĂšre naturel, connaissent un grand succĂšs pour traiter les problĂšmes d’insomnies. Seulement voila, l’ANSES (l’Agence Nationale de SĂ©curitĂ© Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail) vient de publier des recommandations en matiĂšre de prise de mĂ©latonine : que l’on soit enceinte ou que l’on allaite il faut Ă©viter.

Qu’est ce que la mĂ©latonine et Ă  quoi sert-elle ?

La mĂ©latonine est une hormone naturelle produite par une petite glande situĂ©e Ă  l’arriĂšre du cerveau. Sa sĂ©crĂ©tion varie avec les baisses de luminositĂ© et est cyclique, elle contribue aussi Ă  la rĂ©gulation des cycles circadiens. La mĂ©latonine est sĂ©crĂ©tĂ©e la nuit, c’est pour cela qu’on l’appelle aussi hormone du sommeil. Mais la mĂ©latonine n’agit pas que sur le sommeil, elle influe Ă©galement sur le systĂšme immunitaire ou l’appĂ©tit et possĂšde un rĂŽle d’antioxydant. Quand on est enceinte, les taux de mĂ©latonine augmentent.

Que dit le rapport de l’ANSES ?

Le dispositif nutrivigilance de l’ANSES permet de mettre en lumiĂšre les effets secondaires liĂ©s Ă  la prise de complĂ©ments alimentaires. Si L’ANSES publie des recommandations en ce qui concerne la mĂ©latonine, c’est parce que l’agence a pu constater de nombreux signalements d’effets indĂ©sirables et que la consommation de complĂ©ments alimentaires contenant de la mĂ©latonine ne cesse d’augmenter. Ainsi au vu des effets secondaires provoquĂ©s par la prise de ces complĂ©ments (cĂ©phalĂ©es, vertiges, tremblements, irritabilité ), l’ANSES recommande aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants mais aussi aux personnes souffrant de diffĂ©rentes pathologies chroniques (asthme, Ă©pilepsie, maladies auto-immunes
) de ne pas consommer de tels complĂ©ments. Plus gĂ©nĂ©ralement, l’Agence rappelle Ă©galement qu’un mĂ©decin doit ĂȘtre toujours consultĂ© avant de prendre des complĂ©ments alimentaires et s’interroge sur le statut rĂ©glementaire encadrant l’usage de tels complĂ©ments alimentaires.

Enceinte, que faire pour avoir un sommeil plus apaisé ?

Tout d’abord, avoir une alimentation saine et Ă©quilibrĂ©e contribue Ă  favoriser un bon sommeil. Consommez rĂ©guliĂšrement des fruits secs comme les noisettes ou les noix, qui, s’ ils sont excellents Ă  la santĂ©, on Ă©galement la caractĂ©ristique majeure de contenir de bonnes quantitĂ©s de mĂ©latonine. Ensuite, si votre mĂ©decin ne l’a pas contre-indiquĂ©, pratiquez rĂ©guliĂšrement une activitĂ© sportive douce et adaptĂ©e comme par exemple la marche. Dans tous les cas, si vos insomnies impactent trop votre grossesse, n’hĂ©sitez pas Ă  en parler Ă  votre mĂ©decin ou sage-femme.

À lire absolument

Laisser un commentaire