Comment soulager les contractions douloureuses ?

Dès le quatrième mois de grossesse, des contractions apparaissent. Parfois, on les sent vraiment passer ! En général bénignes, elles ne sont pas trop difficiles à soulager avec un peu d’astuces. La preuve…

 

Un bain chaud

Sautez dans le bain… chaud de préférence (37° est une température parfaite). Cela vous permettra de vous détendre un max. C’est pour cela d’ailleurs que de plus en plus de maternités adoptent une baignoire en salle de travail, quand les « vraies » contractions sont là. Petite précision, à la maison, la mousse et les bougies parfumées ne sont pas contre-indiquées !

Un lit douillet

Si vous n’avez pas le temps de vous faire couler un bain, allongez-vous sur le dos dans votre lit, les jambes légèrement fléchies, ce qui diminuera la tension dans votre utérus. Puis, respirez profondément et relâchez vos muscles. Les contractions devraient vite disparaître.

Un ballon géant

Le ballon de gym va devenir votre meilleur ami. Lorsque les contractions se font ressentir, asseyez-vous sur le ballon les jambes écartées et le dos droit et faites des cercles sur le ballon avec vos fesses. Cela aidera votre utérus à se décontracter en douceur. En salle de travail, le jour J, le ballon sera votre allié, autant faire ami-amie avec lui dès maintenant.


Un massage du dos

Lors des contractions, c’est tout votre ventre qui se durcit. Pourtant, elles peuvent aussi vous en mettre plein le dos. Réquisitionnez votre conjoint et demandez-lui de vous masser le dos avec la paume de ses mains et de manière horizontale. Cela devrait calmer la douleur. Ce petit geste relaxant sera lui aussi bien utile le jour J, autant que votre homme se fasse la main dès maintenant.

Une petite médication

Les contractions du deuxième trimestre cèdent avec la prise d’un antispasmodique. Si ce n’est pas le cas, ou/et que des saignements ou de la fièvre s’y associent, filez chez le gynéco dare-dare. Mais avant d’en prendre pour la première fois, demandez donc son avis à votre sage-femme ou à votre gynécologue. L’homéopathie, notamment les granules d’Arnica Montana qui traitent les maux de ventre, sont aussi un recours utile.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire