Il m’a quittée pendant ma grossesse…

Bonjour à tous, moi c’est Séverine, et je suis aujourd’hui la maman d’une petite princesse. Si j’écris sur Neuf Mois c’est que j’avais besoin de partager mon histoire avec vous, de pouvoir écrire ce que je ressentais pour une fois… Oui, il m’a quitté pendant ma grossesse…

4 ans d’essais sans succès et un miracle gâché…

Après 4 ans d’attente pour avoir un enfant, début septembre 2014 je me suis faite inséminer. La joie de pouvoir enfin avoir un enfant ne sera que de courte durée puisque 12 jours après mon conjoint a décidé de me quitter. Mélange d’incompréhension et de douleur. J’ai appris que j’étais enceinte 4 jours plus tard. Il vivait toujours sous mon toit. Je l’ai donc informé de la situation. Mais je ne savais pas si je devais me réjouir ou pas. Bien sûr après tant d’attente j’étais heureuse mais ce n’est pas la situation que j’espérais pour mon bébé. Nous avons décidé d’assumer ensemble malgré tous.

Mais à la deuxième échographie chez le gynécologue, monsieur n’a soit disant pas pu venir sous prétexte que sa nouvelle copine était chez lui. J’ai donc continué à avancer seule. Avec ma douleur et ma peine.

Le combat commence…

Fin octobre après d’énormes pertes de sang, je sens que c’est la fin, que j’ai perdu mon bébé. On m’annonce alors une fausse couche. Je suis toujours aussi seule, j’ai besoin d’une épaule mais il n’est pas là. Finalement après vérification, c’est un hématome rétro-placentaire assez important, et le cœur de mon bébé bat toujours. Je dois me reposer pour que mon bébé reste accroché. Une épreuve de plus dans une grossesse déjà compliquée à gérer.

Après un mois, mon bébé s’est accroché. Les mois suivant seront plus calmes mais je n’ai désormais aucune nouvelle de mon ex-conjoint. On se pose mille questions est c’est toujours très dur à digérer.

En Mars après une échographie, on m’annonce qu’avec mon artère ombilicale unique, une vésicule biliaire de bébé difficile à visualiser et une dilatation vésico-urétéral mon bébé a de grands risques de trisomie, de mucoviscidose ou de maladies rares. On me propose alors une amniocentèse. Je sors effondrée. Mon amniocentèse aura lieu à 32 sa. Heureusement, tous les résultats m’annoncent que mon bébé va bien.


Et finalement, ma princesse est née et en bonne santé

Une première grossesse composée d’épreuves, de peines et de beaucoup de pleurs. Je me suis battue pour elle et je penses qu’elle s’est battue pour moi. Je n’ai jamais cessé de parler à mon bébé quand elle était dans mon ventre. Ma princesse est née en juin et elle va très bien. Je suis aujourd’hui heureuse grâce à elle. Plus aucune nouvelle de son géniteur depuis 8 mois. Mais elle a tellement d’amour de ma famille. Il est très important d’avoir un soutien et pour ma part ça n’a pas été de mon ex-conjoint mais de ma famille et c’est déjà beaucoup.

Aujourd’hui j’avance en oubliant car le plus beau des bonheurs est avec moi. Même si on ne sait pas comment évolueront les choses dans l’avenir !

temoignage severine il ma quitte pendant la grossesse

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire