Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » Hypno­-naissance : la mĂ©thode envisagĂ©e par Meghan Markle, qui permet d’accoucher zen

Hypno­-naissance : la mĂ©thode envisagĂ©e par Meghan Markle, qui permet d’accoucher zen

Meghan Markle a rĂ©cemment fait part de son dĂ©sir de donner naissance Ă  son premier enfant grĂące Ă  des techniques naturelles telles que l’hypno-naissance. Neuf Mois s’est intĂ©ressĂ© de plus prĂšs Ă  cette technique encore peu rĂ©pandue chez nous.

En effet, trĂšs ancrĂ©e aux Etats­-Unis, en Angleterre ou au Canada, l’hypno-­naissanceÂź se dĂ©veloppe en France depuis quelques annĂ©es. Elisabeth Echlin est praticienne certifiĂ©e en hypno-naissanceÂź. Elle explique Ă  des futurs parents en quoi consiste cette mĂ©thode et pourquoi on peut y croire.

Un quart de siÚcle de recul, ça compte !

La mĂ©thode hypno­-naissance a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e il y a 28 ans aux Etats­-Unis par une jeune femme, Marie Mongan, qui avait mal vĂ©cu deux accouchements sous anesthĂ©sie. Pour son troisiĂšme enfant, cette maman a pris le taureau par les cornes. Elle a dĂ©cidĂ© de se donner une chance de vivre son accouchement en toute dĂ©tente. Elle s’est donc plongĂ©e dans les ouvrages d’un obstĂ©tricien anglais, Grantly Dick­Read.

En 1920, celui-­ci a beaucoup Ă©crit sur le concept d’accouchement naturel. Comme quoi, ça ne date pas d’hier ! « Selon lui, explique Elizabeth Echlin, l’intensité de la douleur de l’accouchement ne serait pas due au processus de la naissance. Mais plutĂŽt Ă  la tension musculaire crĂ©Ă©e par la peur de la naissance elle­-mĂȘme et au stress provoquĂ© par cette apprĂ©hension. » Poursuivant cette rĂ©flexion des dizaines d’annĂ©es plus tard, Marie Mongan a mis au point l’hypno-naissanceÂź ou « hypno-birthing ». Cette mĂ©thode fondĂ©e sur la relaxation et l’autohypnose est devenue une pratique courante. Notamment aux Etats­-Unis, au Canada ou en Angleterre dans de nombreux hĂŽpitaux.

La relaxation est pratiquĂ©e en France en cours de prĂ©paration Ă  la naissance depuis les annĂ©es 1970. Mais l’auto-hypnose n’est arrivĂ©e Ă  pas feutrĂ©s au dĂ©but des annĂ©es 2000. D’abord Ă  Strasbourg puis Ă  Paris, avant d’essaimer en province. L’hĂŽpital de La Rochelle, par exemple, a mĂȘme fait de l’auto-hypnose un principe d’accompagnement sophrologique du patient dans la plupart de ses services et pas seulement la gynĂ©co-obstĂ©trique !

A qui s’adresse l’hypno-naissance ?

Que vous dĂ©siriez accoucher avec ou sans pĂ©ridurale, l’hypno-naissance est une mĂ©thode que vous pouvez suivre. « L’hypnose aide en effet Ă  sĂ©crĂ©ter beaucoup d’ocytocine et d’endorphine, explique Elizabeth Echlin. Ce sont ces hormones naturelles de la confiance et du plaisir qui vont favoriser la dĂ©tente de l’utĂ©rus et diminuer le temps de travail, et diminuer l’intensitĂ© de la douleur. Le but de la formation, c’est que le corps se dĂ©tende facilement lorsque le travail commencera, parce que la future maman n’aura plus d’apprĂ©hension. » Si l’objectif est d’apprendre la dĂ©tente par la respiration et la visualisation qui permet l’état d’hypnose, des notions de physiologie y sont aussi abordĂ©es : « Pour mieux comprendre pourquoi elle peut faire confiance Ă  son corps, la femme a besoin de connaĂźtre la structure musculaire de son utĂ©rus et quel est le fonctionnement hormonal pendant la naissance », souligne Elizabeth Echlin.

On travaille en cours mais il y a des devoirs Ă  faire Ă  la maison ! « En gĂ©nĂ©ral, je fournis un CD d’exercices pour que les futurs parents s’entraĂźnent entre les cours et jusqu’à l’accouchement », prĂ©cise Elizabeth Echlin. Le papa n’est Ă©videmment pas oublié : il apprendra pendant les sĂ©ances de formation Ă  pratiquer des massages spĂ©cifiques pour soulager la future maman pendant le travail : « Rien qu’avec sa main sur l’épaule de sa compagne, il peut lui procurer un Ă©tat de relaxation incroyable », souligne la formatrice.

Comment pratiquer l’hypno-naissance ?

TentĂ©e par l’expĂ©rience ? Tapez le mot clĂ© hypnobirthing dans votre moteur de recherche. Vous trouverez le site rĂ©fĂ©rent donnant des contacts pays par pays. Attention si le praticien conseillĂ© n’est pas sage-femme D.E. ! La session de cours de prĂ©paration Ă  la naissance par l’hypno-naissance ne sera pas prise en charge par l’assurance maternitĂ©. Il faut compter environ 400€ pour une session de cours collectifs (12,5h) et quasiment le double pour des cours individuels. Mais de plus en plus de sages-femmes libĂ©rales et hospitaliĂšres sont dĂ©sormais formĂ©es Ă  l’autohypnose. Elles peuvent Ă©galement vous prĂ©parer selon les principes de l’hypno-naissance. Dans ce cas il y aura une prise en charge au titre de la prĂ©paration Ă  la naissance.

La session est dispensée entre le 4Úme et le 7Úme mois de grossesse.

Pensez-y dÚs le premier trimestre pour trouver un formateur et vous inscrire trÚs en amont car les sessions sont vite remplies. 

Pour en savoir plus sur la mĂ©thode, vous pouvez aussi vous procurer l’ouvrage qu’Elizabeth Echlin a adaptĂ© depuis la version anglophone, HypnoNaissanceÂź – La mĂ©thode Mongan, Marie F. Mongan, Ă©d. Leduc.S, 18€.

 

Sources :

Express

Hypnobirthing

Amazon

 

À lire absolument