Neufmois.fr » Ma Grossesse » Enceinte, ma mĂ©moire me joue des tours !

Enceinte, ma mémoire me joue des tours !

La raison pour laquelle on est sortie, nos clefs, notre rendez-vous chez le gynĂ©co : rien n’échappe Ă  nos soudains trous de mĂ©moire ! Restons cool : on n’est pas en train de vivre un Alzheimer prĂ©coce. Ce sont juste des troubles de la mĂ©moire passagers, frĂ©quents Ă  partir du second trimestre. Nous vous expliquons le pourquoi du comment en collaboration avec le Pr Anne Danion-Grilliat, psychiatre et auteur de Psychiatrie de l’enfant.

Perte de mémoire : pourquoi ça nous arrive, à nous ?

C’est un fait, ça arrive ! Des Ă©tudes rĂ©centes ont montrĂ© que la mĂ©moire Ă  court terme des femmes enceintes est rĂ©duite. Quant Ă  savoir pourquoi
 Sans doute en raison d’une surcharge Ă©motionnelle qui empĂȘcherait le cerveau de penser avec logique. Qui plus est, les modifications hormonales de la grossesse modifient souvent la qualitĂ© du sommeil et le comportement Ă©motionnel des futures mamans. Ce qui peut avoir des effets pervers sur la mĂ©morisation. On nous l’a assez rĂ©pĂ©tĂ© quand on Ă©tait gamines : pour rĂ©ussir Ă  l’école, il faut dormir suffisamment. Eh bien, lĂ , c’est pareil : pour mĂ©moriser correctement, il faut dormir suffisamment.

La solution SOS : Un traitement homĂ©opathique et des tisanes permettent de retrouver un meilleur sommeil, une certaine sĂ©rĂ©nitĂ© et donc d’amĂ©liorer l’activitĂ© intellectuelle. Mais pas d’automĂ©dication : il faut consulter la sage-femme ou le mĂ©decin homĂ©opathe car le dosage dĂ©pend du terrain de chacune.

Et si c’était dans la tĂȘte ?

En effet, les seules causes neuro-biologiques ne suffisent pas Ă  expliquer les troubles de la mĂ©moire frĂ©quents pendant la grossesse. Des origines psychiques sont probables, mĂȘlĂ©es Ă  aux causes fonctionnelles dĂ©jĂ  Ă©voquĂ©es. Les modifications psychiques sont intenses en raison du passage du statut de femme vers le statut de mĂšre. Ce qui rĂ©veille des conflits de l’enfance pour les rĂ©actualiser. Travail de l’inconscient qui relĂšgue parfois le quotidien au second plan. FocalisĂ©e sur soi et sur son bĂ©bĂ©, on a la tĂȘte en l’air. Mais est-ce si grave, en dĂ©finitive ?


La solution SOS :  Laisser du temps au temps. MĂȘme aprĂšs la naissance, les troubles de la mĂ©moire peuvent persister quelques semaines. La faute Ă  la fatigue de l’accouchement et aux nuits Ă©courtĂ©es. Mais pas seulement ! Toute jeune maman a besoin de se recentrer sur elle-mĂȘme et sur son nouveau-nĂ©, ce qui exclut toute autre prioritĂ© pour le moment. D’oĂč certains oublis. Mais une fois bien installĂ©e dans son statut de maman, la mĂ©moire reviendra sans difficultĂ©.

En attendant, pour s’aider Ă  mĂ©moriser, voici quelques petits trucs assez efficaces : rĂ©pĂ©ter mentalement et si possible Ă  voix haute les trucs Ă  mĂ©moriser comme l’achat d’un paquet de cafĂ© mais sans faire de zĂšle car au-delĂ  de 5 Ă  6 points Ă  mĂ©moriser, notre mĂ©moire Ă  court terme dĂ©clare forfait. Exercice Ă  faire plusieurs fois de suite mais sans fond sonore qui pourrait faire interfĂ©rence. et exercer sa mĂ©moire avec des livres exercices rigolos comme AmĂ©liorer sa mĂ©moire Pour les nuls (Ă©d. First, 22,90€).

Y a-t-il des aliments qui aident à mémoriser enceinte, comme au moment des examens ?

PrĂšs de la moitiĂ© des glucides que nous mangeons servent Ă  alimenter notre cerveau, qui ne fonctionne qu’au glucose. Celui-ci ne peut ĂȘtre transformĂ© en Ă©nergie que s’il contient de la vitamine B1 qui va permettre d’étaler son effet dans le temps et d’avoir une meilleure efficacitĂ©. D’oĂč l’importance de consommer des aliments qui en contiennent suffisamment.

La solution SOS : Cap sur la levure de biĂšre sĂšche ou de boulanger, les germes de blĂ©, les pois secs, les haricots secs, le porc, le jambon, les noix et noisettes, les lentilles, les petits pois, le riz brun, les chĂątaignes, les amandes, le pain complet
. A savoir : les aliments lavĂ©s et cuits dans l’eau perdent entre 10 et 40% de leur teneur en vitamine B1.


Source :

CAIRN

 

 


À lire absolument